👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

guyness

France | 53 ans

Collectionneur raisonnablement fou, j'aggrave mon cas en travaillant depuis 27 ans dans la vente de tous ces objets en voie de disparition qui contiennent des plages, des pages, des images et des carnages. "Ne cherchez pas à paraître intelligent. Vous ferez ricaner ceux qui le sont plus que vous. Et vous vous ferez détester par ceux qui le sont moins" Wolinski.

14334

Total

7515

Films

3493

Albums

1454

BD

1103

Livres

464

Morceaux

194

Séries

111

Jeux vidéo

Un si joli désastre
guyness

Rappel, pour échapper à la mort de notre (ex ?) réseau social culturel préféré, ou pour retarder l'échéance, rendez-vous sur: old.senscritique.com

il y a 14 jours

29 j'aime

29

La Chevauchée fantastique
guyness

"Il faut que l'état cesse d'intervenir dans les affaires et qu'on allège massivement les impôts. De même, la dette est bien trop lourde !" (film de...

il y a 10 mois

4 j'aime

5

Une affaire de détails
guyness

Attends... Le film, il est de John Lee Hancock ou Herbie Hooker ? Je me plante à chaque fois...

il y a 1 an

5 j'aime

1

Permis de tuer
guyness
7

Les Archives James Bond, dossier 16: See you Leiter !

Quotient James Bondien: 6,42 
(décomposé comme suit:)   BO: 5/10 
Il y a boire et à manger dans cette bande son protéiforme, qui alterne le pas mauvais et le franchement exécrable. Michael Kamen...

Lire la critique

il y a 3 jours

13 j'aime

3

Tuer n'est pas jouer
guyness
6

Les Archives James Bond, dossier 15: Tagada, voilà le Dalton

Quotient James Bondien: 5,67 (décomposé comme suit:)   BO: 6/10   La toute dernière partition de notre immense John Barry. Le génial compositeur part un peu ici sur la pointe des pieds,...

Lire la critique

il y a 10 jours

12 j'aime

8

Dangereusement vôtre
guyness
4

Les archives James Bond, dossier 14: L'espion qui… mémé

Quotient James Bondien: 5,5 (décomposé comme suit:)   BO: 6/10   Cette onzième partition de John Barry (en quatorze films, donc) est très appréciée par une grande partie des fans de Bond...

Lire la critique

il y a 17 jours

17 j'aime

6