Avis sur

Où le regard ne porte pas..., tome 2 par Moululi

Avatar Moululi
Critique publiée par le

Après un premier tome très réussi, les personnages et l’histoire perdent en profondeur ce qui rend le tout très décevant. Après s’être perdu de vue pendant 20 ans, les 4 principaux protagonistes du premier tome se retrouvent tout naturellement après avoir reçu une convocation de l’un d’entre eux… pour qu’ils partent à la recherche du grand Amour de celui-ci qui s’est barré à l’autre bout du Monde… S’en suit un enchainement de petits événements qui nous permettent d’éclaircir les interrogations que le premier tome posait. Ce n’est pas très passionnant. Ce qui m’a le plus gêné dans cette histoire c’est la représentation du (ou d’une sorte de) grand Amour. Attention tout petit spoil : à un moment donné, un des personnage vois des cicatrices dues à des coups de fouet sur celui qui les avait convoqué. Il se met en colère car c’est le fameux grand Amour qui lui a fait ça. Mais il faut comprendre : « c’est pas de sa faute, il y a un mal en lui et c’est pour ça qu’il est parti ». Puis il faut aussi comprendre que : « on ne peut pas aller contre l’Aaaamour, ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre c’est trop beau et trop intense et puis c’est le destin, ils ne peuvent pas aller contre ça »… Bref, selon moi, c’est une vision très caricaturale et dangereuse de l’amour. Du coup par contraste avec ce que proposait le premier tome, celui-ci fait retomber le soufflé assez brutalement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 25 fois
1 apprécie

Autres actions de Moululi Où le regard ne porte pas..., tome 2