Quand une quadrichromie pauvre colle avec une histoire sombre

Avis sur Péchés originels - Hellblazer, tome 1

Avatar Fuche
Critique publiée par le

La coloration de 1987 sied parfaitement à l'oeuvre qui est prenante, sombre, originale : l'histoire d'un opportuniste dont il faut peut être parfois mieux être l'ennemi que l'ami, et ceci malgré lui. Du cynisme et de l'occulte avec un héros so-british, mais façon punk-hooligan.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 299 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fuche Péchés originels - Hellblazer, tome 1