A la conquête des ruines du Louvre

Avis sur Période glaciaire

Avatar Asarkias
Critique publiée par le

Au sein d'une Europe ensevelie depuis des millénaires sous une épaisse couche de glace, une expédition scientifique d'archéologues chevronnés tente de percer les mystères de ce fascinant continent et de sa civilisation disparue.
Accompagnés par une escadrille de chien-cochons génétiquement modifiés pour détecter les ruines de l'ancien monde , les archéologues, après des débuts laborieux, se mettent sur la piste de la légendaire « Agglomération », une antique cité datant d'une époque aujourd'hui oubliée par les historiens.
La découverte de cette cité permettrait d'offrir à l'Humanité un éclaircissement nouveau sur les origines et les coutumes de cette étrange société qui régnait autrefois sans partage sur ces terres de désolation.
Mais entre le climat particulièrement rude de la contrée, les jalousies et rivalités internes de l’équipe et l’instabilité du site de fouille, le voyage s'annonce plus périlleux que prévu.

Quand j’entends parler d'un film, d'une bd, d'un jeu ou d'un roman où l'histoire se déroule dans un monde envahi par les glaces, je ne me pose pas de questions : je fonce !!
Je n'y peux rien, il s'agit de quelque chose de symptomatique chez moi.
Il y a un je-ne-sais-quoi qui m'a toujours fasciné dans les paysages blancs et désolés, dans les atmosphères polaires et dans ce climat qui oblige l'homme à s’adapter à son environnement sous peine de mourir prématurément.
Avec son titre et son ambiance glaciale, Période glacière est une bd qui allait fatalement rejoindre ma bibliothèque un jour où l'autre.

Pourtant, le livre ne m'a pas spécialement captivé grâce à son ambiance polaire ,au final assez secondaire, mais grâce à autre chose : la découverte du Louvre et l'intelligence de ses dialogues.
Édité par Futuropolis, Période Glacière est en réalité un livre crée dans le but de promouvoir l'image du Louvre et la richesse de ses collections.
L'histoire n'est qu’un prétexte pour présenter le musée dans sa globalité et pour donner envie aux lecteurs ignares comme moi de découvrir les œuvres présentes dans cette histoire.

Après une introduction riche et prenante dans ce monde dominé par le froid, les archéologues se retrouvent rapidement dans le musée et partent à la découverte de cette incroyable maison des arts. Toute la richesse des dialogues est calée sur les élucubrations tantôt réalistes, tantôt farfelues, des scientifiques à propos des différentes toiles et œuvres qu'ils découvrent et sur notre monde contemporain.
Par exemple, là où le lecteur voit un pin's de L'OM, le personnage de la bd verra une antique relique sacrée à la signification absconse.
Malgré un style légèrement pompeux par certains aspects, les dialogues sont donc très humoristiques et soulignent efficacement le décalage gigantesque de compréhension qu'il y a entre les personnages et le lecteur.
Plus largement, les dialogues sont ici pour souligner l'importance de l'art pictural, sa capacité à parler efficacement ou non de notre monde et de la profusions des points de vue divergeant sur une seule et même œuvre.

Malheureusement, l'objectif pédagogique et éducatif du livre se montre rapidement incompatible avec la partie fictionnelle du récit.
Malgré la volonté manifeste de l'auteur de nous offrir un monde, l' histoire ne se démarque jamais et ne laisse qu'un sentiment général d'indifférence.
Que ce soit dans les relations entre les différents personnages où les péripéties, le tout est trop léger et pas assez mis en avant pour accrocher le lecteur.

Le dessin retranscrit très bien l'atmosphère hivernale du récit avec une utilisation agréables des couleurs froides et des expressions faciales convaincantes mais cela ne suffit pas à insuffler une âme à cet univers taillé sur mesure et à ses personnages peu exploités et pas vraiment des plus attachants.

Période glacière est donc une BD vraiment particulière qui, dans son aspect purement instructif, se montre d'une incroyable qualité mais qui ,d'un autre côté, se révèle incapable de susciter la moindre empathie pour ses personnages et son univers.
Période glacière est au final une bd destinée à faire découvrir le Louvre plutôt qu'à raconter une histoire touchante et humaine.
Dommage.

J’aurais pu être plus sévère dans ma notation mais voilà : la bd à réussi son objectif...elle m'a donné envie de visiter ce musée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 338 fois
3 apprécient

Autres actions de Asarkias Période glaciaire