Prophecy...c'est pas un peu pompeux comme titre?

Avis sur Prophecy

Avatar Andraina Andriamiseza
Critique publiée par le

Prophecy….je viens de le finir et je n’avais pas spécialement envie d’en faire une critique, sans compter que ça aurait été ma première ! :3 Cependant j’étais curieux de savoir quels genres d’avis planaient sur cette œuvre. ..objectivement : sur cette magnifique œuvre de trois tomes de pur bonheur. DONC ! ce qui m’a poussé à écrire c’est l’idée qu’on puisse dire du mal ouvertement de ce manga ! (même si la plupart des avis sont positifs) Et comme tout bon…quelqu’un…qui se respecte, qu’est ce que je fais quand on dit du mal de ce que j’aime ? Ben…j’écris une critique…sur ce que j’aime. Je vous embarque donc dans ma noble cause de défendre l’honneur d’un grand manga ! ><
Loin d’avoir changé ma vie, Prophecy a quand même suscité en moi de vives émotions. Mais lesquelles et pourquoi ? Je vais donc répondre à ma propre question par une question (rhétorique). Comment faire un manga plus contemporain qu’en parlant de la culture internet ? « Internet c’est bien », « internet c’est mal », « internet c’est dangereux » , « c’est un lieux de partage et d’échange sans égal » etc etc on a tous déjà en tendu ça. C’est donc sur ce fond de questionnement perpétuel sur la moralité d’internet, agrémenté d’un soupçon d’injustice sociale que s’appuie l’histoire. Commence alors le jeu du chat et de la souris entre nos héros malfaisants (ou antihéros devrais-je dire) et la police, garante de l’ordre publique et du respect de la loi. C’est ici que se dévoile tout le génie de ce manga : dans la gestion du suspens. On en apprend suffisamment sur les personnages, au travers de ce que découvre la police et on commence à entrevoir le bout d’une motivation…pourquoi nos héros postent-ils des vidéos où ils punissent ceux qui se croient hors de portée du glaive de la justice ?
« oh non, encore des Robin des bois des temps modernes… » Pour être honnête, c’est ce que je me suis d’abord surpris à penser. Sans pour autant détester l’idée, certes louable mais tout aussi banale, que ceux qui s’en prennent impunément aux plus faibles doivent toujours être punis j’ai donc continué à lire. Et hop ! un petit flashback pile au bon moment fini de me ranger définitivement du coté de ceux qui se sont autoproclamés juges et bourreaux. Ce flash back, c’est la raison, le déclic qui les a poussé à agir et au vue de cette raison on ne peut qu’acquiescer, encourager et cautionner leur combat. David contre Goliath, seul contre tous (juste soutenu de vous et de millier d’internautes haineux et assoiffés de justice…et de spectacle). Mais détrompez-vous, même si à aucun moment, le lecteur ne se voit donner l’opportunité se rallier à la cause de la police, on se surprend assez souvent à changer d’avis sur les différents protagonistes.
Pour conclure j’ai l’impression que ce manga essayais de me dire : « là, tu admires des gens qui combattent et se sacrifient pour une cause plus grande qu’eux, pour changer le monde », du moins jusqu’à la toute fin. La fin n’est pas un retournement de situation en soit, on la s’en doutait depuis un moment, mais j’ai quand même été soulagé de constater ce manga est loin de n’être qu’un conte sur des robins des bois des temps modernes. Je sais que ça peut paraître paradoxal mais une raison philosophique à portée moralisatrice qui aurait justifié tous les actes des nos quatre héros aurait fait lourd, à mon sens. Ce manga pose déjà les bonnes questions tout au long de la narration (sur le contenu parfois malsain d’internet, sur la propension des internautes à vouloir être spectateur de violences etc etc), alors que cette fin sonne comme un « je t’ai eu ! tu m’as cru !» ne me gêne pas. Ça ne me gêne pas de m’être fait manipuler du début à la fin parce que finalement, ces héros sont comme vous et moi : ils ne se battent que pour ceux qu’ils aiment. ;)
Ah oui ! quelles émotions ? De l’empathie pour les héros, un désir brulant que justice soit faite, quelques sentiments de trahison et un zeste de tristesse à la fin !
Lisez le !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 450 fois
2 apprécient

Autres actions de Andraina Andriamiseza Prophecy