le milieu carcéral c mal

Avis sur Rainbow

Avatar Lester Bang
Critique publiée par le

Voila... Encore une fois déçu par le manichéisme latent au sein du neuvième art nippon !!

pitch : Peu après la seconde guerre mondiale dans un Japon pauvre et en pleine reconstruction, 6 jeunes garçons se retrouvent enfermés dans un centre de détention pour mineurs et sont confrontés à la méchanceté de leur geôliers.
Je n'en révèlerais pas plus afin de ne pas spoiler les futurs lecteurs mais de tte façon le rythme est très lent.
Mais ce n'est pas tant le scénario qui m'a gêné mais la maladie chronique de certains auteurs japonais j'ai nommé le MANICHÉISME !!

trois points afin d'illustrer mon propos :
-Premièrement : des héros vraiment mais alors vraiment malchanceux : les six jeunes garçons ont enfreins les lois et se retrouvent donc en prison, mais on s' aperçoit très vite que ce n'était que par bonté d'âme qu'ils ont enfreint la loi, on apprend rapidement qu'ils ont protégé à leur dépend la veuve et l'orphelin et se sont retrouvés enfermés injustement. Six protagonistes sur six injustement enfermés quelle coïncidence... bref hautement improbable.

-Deuxièmement cette camaraderie qui émerge dès les premières pages est peu crédible, elle est quasi immédiate et donne lieu à des scènes peu vraisemblables, les uns se dénonçant afin d'éviter à leurs camarades de se faire pincer, d'autres se faisant lyncher afin d'éviter au plus faible de recevoir des coups, bref nos héros sont de preux chevaliers chiants à mourir...

-Troisièmement les personnages secondaires et notamment les adultes sont soit horribles (médecin pédophile, gardien tortionnaire, matrone lubrique ...) soit lâches.

préférez la série OZ sur le même sujet

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 921 fois
3 apprécient · 10 n'apprécient pas

Autres actions de Lester Bang Rainbow