Parodie de GoT/ASOIAF ?

Avis sur Red Eyes Sword : Akame ga Kill !

Avatar Aero
Critique publiée par le

Un provincial se dirige vers la capitale accompagné de ses amis d'enfance pour gagner leur vie et aider leur village natal. Séparé de ses amis en cours de route, Tatsumi (ledit provincial) arrive à la capital et se rend compte des horreurs que certains nobles, les hautes sphères de l'armée et le Premier Ministre pratiquent. Tatsumi voit la mort de ses deux amis et décide de rejoindre les rebelles afin de mettre fin au règne du Premier Ministre.

Le postulat de base a l'air sympa à première vue mais, la désillusion arrive dès le deuxième chapitre.

Les personnages ne sont pas développés ou très peu et n'ont que leur charisme pour plaire. Certains sont juste des caricatures, allant de l'introvertie sans émotions à la sadique tuant ce qu'elle veut quand elle veut comme si elle avait besoin de son bain de sang quotidien. Ces personnages non-développés font qu'on ne regrette pas leur mort, surtout que la mort intervient très vite.

D'ailleurs, parlons de la mort dans la série. Que les personnages meurent, même les principaux, ne me dérangent pas du tout (étant fan de A Song Of Ice And Fire (Game of Thrones pour ceux regardant la série), je suis très mal placé pour dire que la mort des personnages principaux me dérange). Le problème, c'est qu'on a pas le temps de s'attacher aux personnages quelque soit leur camp. On en a rien à foutre de la mort du premier antagoniste. Pire encore, on en a rien à foutre de la mort de Sheele (qui se souviens de ce perso ?), une des personnages principaux. La mort apparaît trop tôt. Il aurait fallu, à mon avis, attendre la fin du tome 3 afin de commencer à s'attacher aux persos et ressentir quelque chose lors de leur mort. Ce manga m'a donné l'impression que je devais me forcer à être triste pour la mort des persos. Pour exemple, la mort de Ned Stark dans ASOAIF apparaît vers la fin de la première intégrale (9ème épisode de la saison 1 pour la série), ce qui fait qu'on a le temps de s'attacher au personnage. De plus, jusqu'au dernier moment, on espère que le perso va être tiré d'affaire.En bref, dans GoT, la mort surprend, on espère qu'elle va être évitée. Dans les antagonistes, je pourrais citer Meruem de Hunter x Hunter qui, même si on sait qu'il va mourir à la fin de l'arc, nous rend triste lors de sa mort (j'espère juste que je ne suis pas le seul à avoir eu les larmes aux yeux...). Mais ce n'est pas le cas pour Akame ga kill. Il faut attendre les Jägers pour commencer à s'attacher aux antagonistes (qui, pour certains, ne sont ni bons ni mauvais et/ou ont une "vraie" personnalité (Bols, Wave et Run)).

Autre problème, les combats. J'ai l'impression qu'ils sont brouillons ! Je sais même pas où les personnages se prennent des coups !!! Je sais même pas si l'ennemi ou le protagoniste donne un coup de coude ou de pied et s'il en donne dans le bide, dans le bras ou dans la jambe !

Akame ga kill - Red eyes sword donne l'impression d'être un anime mais à l'écrit (pour ceux qui pensent que le manga est l'adaptation de l'anime, c'est faux. C'est l'inverse, c'est l'anime qui est une adaptation du manga). Je veux dire par là que le manga semble donner l'impression que l'on a demandé à l'auteur de faire une histoire sombre, sérieuse en seulement 15 tomes alors qu'une dizaine de tomes supplémentaires auraient été nécessaire à en faire une (très?) bonne série.

Mais, la série a quand même des qualités. Certains personnages sont très attachants, à savoir : Bols, Run, Wave et Lubbock (on peut aussi mettre Chelsea et Susano mais, les quatre premiers sont les mieux écrits selon moi). La série m'a plus du tome 4 au tome 7. L'histoire ne cassait pas trois pattes à un canard, mais elle était suffisamment intéressante pour que la suive. Après, pour les tomes suivants le tome 9, l'histoire est bonne mais, le tome 8 m'a dégoutté définitivement de la série. Dans les tomes 4 à 7, j'avais l'impression que ce que je reprochais à la série était corrigée (du moins, en partie) ce qui me rendait la lecture beaucoup plus agréable mais, en lisant le tome 8, j'ai eu l'impression de relire les premiers tomes qui étaient mauvais. Même si les tomes qui suivent sont très bons (même si un personnage qui pouvait être très intéressant est mort au bout de trois pages dans le tome 9, ce qui gâchent un peu tout), l'ombre du tome 8 plane sur moi à chaque fois que je lis ce manga. Par contre, c'est bien dessiné ! Personne ne me fera dire le contraire (à part les combats...).

Je me suis donc arrêté à la fin du tome 12, n'arrivant plus à trouver du plaisir dans ce manga malgré un tome 11 incroyablement bien pour la série.

Pour enfin conclure ce pavé bordélique, Akame ga kill - Red eyes sword est un manga qui aurait pu être intéressant mais qui, par son envie d'aller trop vite, gâche ses personnages et son histoire qui auraient pu être sympathiques ou bons si l'auteur auraient pris plus de temps pour développer ces derniers.

Du coup, je ne vous conseille pas ce manga. Vous pouvez le lire si vous souhaitez avoir votre propre avis (ce qui est très louable). Pour ceux qui pensent y voir un Game of Thrones japonais, passez votre chemin, il y a sans doute des mangas et animes du même niveau que GoT/ASOAIF mais, Akame ga kill -Red eyes sword est, en quelque sorte, ce que serait GoT/ASOAIF si on devait appliquer toutes les critiques du genre "ce personnage ferait mieux de mourir tout de suite" ou "ne vous attachez pas au personnage".

PS : J'ai vu qu'on qualifiait cette série de "médiéval"... Va falloir qu'on m'explique !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 655 fois
2 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Aero Red Eyes Sword : Akame ga Kill !