👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

De quoi ça parle :
L’histoire se déroule en l’an 1024 du calendrier impérial. Nous suivons les traces de Tatsumi, un jeune garçon naïf, qui décide de quitter son petit village natal pour rejoindre la capitale et devenir un soldat. Il espère, ainsi, gagner suffisamment d’argent pour sauver son village. Lors de son itinéraire, Tatsumi, se trouve confronté à plusieurs difficultés et doit, notamment, affronter des monstres. Cependant, les gens secourus insistent sur un point et le mettent en garde : la capitale est gangrénée par la corruption et la barbarie ! Tatsumi est pourtant bien décidé à s’y rendre. Malheureusement, les avertissements donnés par les personnes rencontrées sur son chemin ne tardent pas à se vérifier. La première expérience de Tatsumi avec des résidents de la capitale le marqueront, en effet, profondément…

Mon avis :
Le scénario met donc en scène, comme nous venons de le voir, un jeune garçon qui souhaite, plus que tout, sauver son village natal. Mais ce personnage, un peu naïf au début, tombe de haut en découvrant que la capitale n’est absolument pas telle qu’il l’imaginait. De même, il est surpris de constater que les dirigeants sont aussi cruels, voire plus, que les habitants.

Côté horreur, avec Red Eyes Sword, vous n’allez pas être déçus ! Dès le premier chapitre, on assiste, en effet, à des scènes assez dures. Cela a, toutefois, l’avantage de rendre l’immersion, dans le manga, très rapide.

Tatsumi, choqué par ce qu’il a vu de cette barbarie humaine, change alors radicalement et intègre un groupe de mercenaires assassins. Tout se met très vite en place et l’action arrive relativement tôt dans la lecture de ce manga. Les combats sont bien faits et très sanglants ce qui, je l’avoue, n’est pas pour me déplaire…Le scénario est très bien rythmé, surprenant, et d’une incroyable noirceur, mais l’auteur sait exactement où il va et tape dans le mille à chaque fois.

Il ne me reste plus qu’à vous parler des graphismes que j’ai, personnellement, trouvés sublimes et en parfaite adéquation avec les événements racontés. Les combats sont très bien représentés et c’est un vrai régal pour les yeux.

En résumé, je trouve ce premier tome de Red Eyes Sword très bon et extrêmement captivant. La lecture est vraiment fluide et très rapide. Je n’ai plus qu’une chose à dire : j’ai hâte de lire le tome deux !

il y a 4 ans

Red Eyes Sword : Akame ga Kill !
Pizza
8

Un vent frais souffle sur le battle manga.

J’ai l’impression qu’Akame ga kill! a assez mauvaise réputation en Occident, et c’est sans doute la faute à son image de battle manga « tro dark tou le monde i meur c tro adulte » que d’aucuns...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

4

Red Eyes Sword : Akame ga Kill !
David_De_Filipp
9

Le plus dur, c'est d'arriver au bout du premier chapitre !

Cette histoire au début paraît un peu classique, pour pas dire enfantine : le jeune Tatsumi commence par buter un monstre de niveau 1 (hyper original !) pour ensuite nous révéler qu'il va rejoindre...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

1

Red Eyes Sword : Akame ga Kill !
Evergarden
8

Choquant mais surprenant

C’est rare de voire autant de violence dans ce genre de mangas. Mais bon ça nous change du monde des bisounours des nekkestus habituels. Le dessin est moyen et relativement banal mais les expressions...

Lire la critique

il y a 10 mois

4 j'aime

Batman & the Justice League, tome 1
AlexandreDu_Nexus
8

Un parfait mélange culturel!

Mon avis : C’est une première, dans l’univers de Batman, et même dans le monde des mangas en général. Pour la première fois, en effet, (il me semble, en tous cas) un personnage de Comics est adapté...

Lire la critique

il y a 4 ans

3 j'aime

The Death and the Strawberry - Bleach, tome 1
AlexandreDu_Nexus
9

Très bon départ!

De quoi ça parle : Ichigo Kurosaki, le héros de notre histoire, a la capacité de voir les esprits. Vivant donc, déjà, dans un univers particulier, il est loin de se douter que d’autre choses,...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

Tokyo Ghoul, tome 2
AlexandreDu_Nexus
7

Toujours aussi intriguant !

De quoi ça parle : Ken est finalement devenu serveur au café l’Antique. Le gérant de l’établissement lui apprend comment faire un bon café, adapté à la clientèle particulière fréquentant les lieux...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime