Macho sur le Nil

Avis sur Reine d’Égypte

Avatar _Andrea_
Critique publiée par le

Bonne lecture dans le sens où les pages se dévorent avec plaisir.

C'est une aventure très prenante, au final.

J'aurais préféré une Chepsout plus altière de traits, mais je souscris au reste des partis pris graphiques sans réserve (quoique, Senmout, un peu bas du front...)

Par contre, nous avons droit à un personnage masculin assez archétypal. J'avoue que j'en étais surprise, 1) parce que se qu'on sait de lui en fait un homme assez fragile de constitution 2) je gardais en mémoire la proposition faite de ce personnage dans une des fictions romanesques (quoique très bien documentée par une spécialiste de l'Egypte ancienne). Bref, que ce soit 1) ou 2) Thoutmosis était plutôt faiblard et loin le cliché du macho de base.

Mais au final, être faible peut rendre bien plus vicieux devant la force d'une femme, de ce fait, je suis déçue du choix manichéen et pas très subtil de l'auteure. J'ai plutôt eu l'impression d'attaquer un shônen qu'un seinen, sur ce coup là. Le personnage a l'air d'être là pour faciliter les choses à l'auteure qui a choisi la thèse rapide (plus efficace pour son scénario ? ) comme quoi Thoutmosis 1er avait associé Sethi au pouvoir avant sa mort (peut-être sur une injonction de sa deuxième épouse, ce qu'on ne voit pas). Une autre approche était possible, celle où il n'est pas exclu que Thoutmosis 1er ait éduqué sa fille dans le but de lui succéder, ce qui n'aurait pas empêché le souverain de renoncer ensuite à son idée de départ pour respecter les attentes familiales et les convenances sociétales. Cela aurait aurait rendu tout aussi amer le statut d'épouse royale qu'a du se coltiner Chepsout... Bref, l'auteure a une approche pratique, a privilégié une accroche efficace pour faire décoller rapidement son scénario, c'est un choix que je comprends et respecte, mais qui du coup l'a fait tomber dans le panneau des gros clichés, quel dommage.

Du côté du reste de l'ancrage historique, bah c'est un peu la routine... L'histoire militaire, religieuse et sociale sont traitées avec respect, mais je n'aurais pas dit non à un petit approfondissement plutôt que de voir des servantes glousser.

Bon, on va laisser une chance à cette série, après tout, l'Egypte en manga, c'est le pied et une reine comme Hatchepsout va forcément, par son destin hors pair, susciter un intérêt. J'espère vraiment que la série passera la deuxième cataracte, si vous me pardonnez la métaphore...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 102 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

_Andrea_ a ajouté ce manga à 1 liste Reine d’Égypte

  • Cover Sélection manga 2017

    Sélection manga 2017

    Une sélection 9ème art asiatique mise à jour régulièrement avec des couvertures françaises.

Autres actions de _Andrea_ Reine d’Égypte