Un récit d'une autre époque

Avis sur Ségo, François, papa et moi

Avatar Bastien Derrien
Critique publiée par le

Certes on le dit encore, on le répète sans cesse, que depuis les 6% de Benoît Hamon le PS est mort, qu'il est hors du jeu politique depuis que Brutus le Rothschildien a tué César le corrézien... Mais il fait toujours intimement parti de notre paysage politique, avec ces départements, ces régions, ces grandes villes acquis à sa cause dont la capitale.
Bien qu'il ne semble plus faire le poids dans un contexte électoral national, le PS a structuré de manière centrale la vie politique française depuis l'Union de la gauche sous la houlette de Mitterrand en 1974, jusqu'à la fin du règne de François Hollande, 1er président de la Ve république à ne pas se représenter à sa propre réélection.
Faisons abstraction de tout cela et remettons nous dans le contexte de la BD, de ce bel ouvrage écrit et dessiné par l'actuel premier secrétaire du PS, Olivier Faure lorsqu'il était directeur adjoint du cabinet du premier secrétaire du PS de l'époque, un certain François Hollande...

La BD est introduite par le résultat au référendum de 2005 qui a pour conséquence de diviser le PS en deux camps, celui du oui et celui du non. Derrière cette fissure, chaque camp montre les crocs, chaque camp défend sa position, mais aussi ceux-ci se préparent à sélectionner leur poulain pour la campagne présidentielle de 2007.
Derrière ces jeux d'appareil se dégage malgré tout une candidature hors des codes , féminine qui semble au-dessus de cette bataille entre les deux camps et qui de surcroît est de plus en plus populaire auprès des français : Ségolène Royal.

La BD est stimulante, on ne s'ennuie pas, on jauge et on analyse les manœuvres, on observe tout simplement le jeu politique de l'intérieur. De plus la BD rend hommage à toutes ces familles, tous ces hommes et toutes ces femmes qui vivent chaque jour avec la politique dans un coin de la tête, que ce soit dans leur vie quotidienne ou en vacances celle-ci est éminemment ancré en eux, cette quête du pouvoir les obsèdent en permanence.

Je conseille cette BD, ce récit graphique, à tous ceux qui sont curieux de la chose politique, des arcanes du pouvoir
Que vous soyez plus ou moins proche idéologiquement du PS , cette BD me semble un bon outil pour voir et comprendre les coulisses de la politique politicienne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 117 fois
1 apprécie

Autres actions de Bastien Derrien Ségo, François, papa et moi