👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.


Guardians of the Galaxy 10



D'accord, ce numéro ressemblait beaucoup à une croisée des chemins et la fin de l'introduction. En dix numéros oui, ce qui laisse présumer à un long run pour Gerry Duggan, s'il pouvait être aussi long que celui de Deadpool, je serais un homme heureux.

C'était d'ailleurs très bon. Aaron Kuder est toujours aussi appliqué, même si certaines têtes ne sont pas parfaites, cela manque de décors et de planches magnifiques comme nous en avons déjà eu, mais ça reste appliqué. Et puis, son trait est très détaillé, ça doit lui demander du temps de dessiner mais avec tous les fill-in, il reste un peu longuet.
Bref, pour Duggan, et bien son histoire est toujours aussi bien racontée. Même si ce numéro est posé et dépourvu d'action, Duggan nous livre sa vision de l'univers Marvel et la quête qu'il donne aux Gardiens (qui elle est un peu moins inspirée). Seulement, il a l'air de remettre au centre les Doyens, à la différence du run de DnA qui était plus centré sur de multiples guerres plus épiques les unes que les autres. Tout cela est soupoudré d'humour qui marche ce qui donne un très bon numéro de remise à niveau après une introduction longue mais halletante et mettant en place pas mal de chose.
Mention honorable à l'utilisation du jardinier qui est très prometteuse.


  • Note: 8/10



Guardians of the Galaxy 11



Décidemment, à peine je me suis remis dans le bain que nous devons de nouveau avoir affaire avec un fill-in mais un fill-in de qualité, Messieurs.

Highway Patrolman est un numéro centré sur Richard Rider, le plus fort de tous les Novas (xD), et le destin de son petit frère que nous n'avions point revu depuis la saga du Cancerverse d'où est revenu Rich. Car oui, celui est revenu d'entre les mortes dans la série Nova qui est dernière en date, et est une excellente mini-série d'ailleurs. Mais vous le savez sûrement.
Il en reste que c'est un bon fill-in avec un twist de fin plutôt surprenant et j'ai hâte de voir ce qui va faire suite, et d'ailleurs, j'acclame le fait de revoir Rich dans un numéro des Gardiens... C'est parfait.
De plus, le dessinateur n'est pas en reste car cette série a le droit à de merveilleux dessinateurs au fil des numéros, c'est aussi un très bon atout. Bref, Roland Boschi est le dessinateur en question et il est beaucoup moins coloré et fun que Kuder. Avec lui, le changement d'ambiance est direct: les intérieurs sont plus confinés et sombres, les visages tombants, les lumières plutôt faibles et l'espace est froid. Oui, on part plus sur une ambiance style Alien et cela fonctionne. Surtout que l'histoire de Duggan est plus sombre et moins marrante.

Encore une réussite pour les Gardiens mais le "fill-in sur deux", ça pourrait rendre la série plus lourde et baissée sa qualité. M'enfin, je continuerais à aimer mais cela serait parfait si ça s'arrêtait.


  • Note: 7/10



Guardians of the Galaxy 12



Dernier numéro de cette nouvelle mouture des Gardiens (déjà oui) avant la numérotation Legacy et ce numéro intitulé "We Said Hello, Goodbye" se passe sur Terre, ce que je répugne habituellement.

Et je dois avouer que, malgré l'équipe artistique, je répugne un peu ce numéro car il ne s'y passe vraiment rien (d'ailleurs, le titre ne ment vraiment pas). Les Gardiens voient différents autres héros de la Terre et ce n'est pas très intéressant. C'est juste là pour nous dire "hé! Vous voyez tous ces personnages qui ont aussi leurs histoires? Achetez! Achetez!" mais ça, c'est le b.a.-ba des Big Two donc je ne critique qu'à moitié. N'empêche que ce numéro est un peu nul. Même Duggan semble à court de blague. Dommage. Heureusement que Rod Reis et son trait que je ne comprend pas (je sais que c'est plutôt droit, géométrique, certains traits sont blancs ou inexistants et ça rend pas mal, voilà) sont là, sinon ce numéro serait vraiment mauvais. Et puis, j'ai pas compris pourquoi Ant-Man, ça ne lui ressemble pas de partir dans l'espace. Bref.

Du coup, fin de ce volume en 12 numéros, c'est peu court mais actuel et puis, j'espère que la note sera bien meilleure que celle-ci!


  • Note: 5/10



Guardians of the Galaxy 146



"Infinity Quest Part One"! Si la référence n'est pas assez évidente, et bien vous avez quand même louper quelque chose.

Bref, nouveau départ tout frais pour Legacy et c'est un départ plutôt bizarre. En effet, les Gardiens, lors du numéro 10, ce sont mis d'accord pour récupérer les Pierres de l'Infini mais les voici membres actifs et fiables d'un Nova Corps pitoyable comme dirait Gamora. Ce changement de direction est plutôt abrupte et manque un petit peu d'explication approfondie, parce que oui on sait pourquoi ils font ça mais Duggan aurait pu être moins direct.
D'ailleurs, il semble que nous ayons enfin un arc complet, enfin que nous l'aurons dans deux mois mais sans interruption, donc ça c'est cool. Mais en attendant, et je le redoutais, Duggan prend son temps pour Infinity Countdown. Je crains que cet arc ne soit pas le meilleur même s'il est pour l'instant amusant mais n'a pas la fraîcheur de l'introduction.
Mention honorable à l'introduction d'Ultron qui, comme Loki, suit une belle trame au travers des séries, Marvel gère ses méchants, ça fait plaisir à voir.

Au niveau des dessins, c'est Marcus To qui en est le responsable. C'est pas mal. J'aime toujours mais c'est vrai que c'est un peu le moins parmis tous ceux que j'ai eu le plaisir de voir pour l'instant, et puis, Kuder se fait vraiment désirer. Bref, le trait de To a un côté banal mais convenable. Je ne saurais trop en dire plus, s'il dessine l'arc entier de cette manière j'en serais heureux.

En conclusion, il y a une petite baisse de qualité pour les Gardiens mais rien de vraiment dérangeant, hormis le fait qu'Ant-Man fasse vraiment parti de l'équipe, euh oui... Je préférais quand Duggan me parlait des Doyens!


  • Note: 7/10



Thanos 13



Jeff et son histoire peu inspirée ont laissé place à Donny Cates et son histoire... Wow.
J'avais eu vent de ce run mais oui, efectivement, c'est très bien. Pour faire simple, Donny Cates, et tout le monde en convient, sait exactement comment raconter des histoires. C'est une étoile montante comme pas deux et il commence fort: la création d'un Ghost Rider cosmique. Ce n'est pas un spoil, enfin je pense.

Sa narration est vraiment parfaite, c'est très sérieux et parfois, ça se décontracte par des raccourcis comiques. C'est en tout cas très intéressant à analyser. Et je pense que l'histoire va pouvoir aller plutôt loin car elle s'annonce... originale. Mot qui fait peur et qui, pour moi, ne veut rien dire. L'originalité n'est qu'un outil de plus mais pas une nécessité. Bref, "Thanos Wins" commence très fort et de façon épique, et laisse entendre aller plus loin mais c'est difficile d'en dire plus sur un numéro d'introduction. Sachez juste que le Ghost Rider Cosmique est complètement stylé. Je suis fan! Surtout que cela me rassure, le cosmique se comporte de mieux en mieux.

Après tout ça, il y a Geoff Shaw et un trait plutôt impeccable. Ou pas. Parfois, j'ai tendance à croire qu'il est vraiment très fort car tout est juste très bien dans son dessin, mais la case d'après choc! Tête trop grosse, torse élastique, épaule déboîtée... Shaw est un dessinateur prometteur mais il faut qu'il corrige ses petites imperfections. Sinon, c'est un style plutôt passe-partout qui peut plaire au plus grand nombre.


  • Note: 9/10



I Am Groot 3



Je suis Groot! Je suis Groot?

//Traduction//

C'est chiant! Qui aime ça?


  • Note: 3/10

LapinNoir
7
Écrit par

il y a 4 ans

6 j'aime

18 commentaires

Aucun résultat

Just Cause 3
LapinNoir
5
Just Cause 3

Rico et l'art de la funotonie

Just Cause 3, c'est le jeu qui, de prime abord, est complètement déjanté, fun, drôle et décontracté. Et, ce n'est pas faux, le jeu a ces qualités, dès le départ, on est pris dans l'action et...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

4

Pour que vive le rêve - X-Men Resurrxion, tome 1
LapinNoir
7

Toujours faire confiance à un sorcier! Merci papi! :D

Critique par numéro X-Men Prime C'est l'heure du renouveau pour les X-Men, la période précédente étant hasardeuse (tout ne se basait que sur un event décevant), celle-ci semble déjà plus maîtrisée...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime

5