Là où les anges se cachent pour mourir

Avis sur The Darkness (2002 - 2005)

Avatar WeaponX
Critique publiée par le

#1-9
Le passage de Jenkins (10 épisodes sur la série principale et d'autres en annexe) mérite une critique à lui tout seul et je la ferai un jour sur le tome 5 de l'intégrale Delcourt. C'est - après 64 numéros - la meilleur période du personnage depuis la pose des fondations par Ennis. L'arc Resurrection a des airs de perfection, avec un récit de chute et renaissance qui n'a pas à rougir des plus grands, tout en redéfinissant une majeure partie du personnage.

#10-13
Arc en quatre épisodes par Ron Marz - futur grand architecte de l'univers et a fortiori du personnage. C'est plutôt sympathique, fidèle à l'esprit Jenkins, avec une bonne alchimie entre la mythologie mystique et de la sphère mafieuse du personnage.

#14-16
Frank Tieri propose une suite à son one-shot "The Darkness: Wanted Dead". Si l'épisode était sympathique, cet arc parait plus poussif et rapidement tourne à vide. C'est à la fois simpliste et maladroit, sans rien apporter à la série.

#17-20
Passage de David Lapham. C'est un peu le dernier arc portant les traces du tourbillon d'idées Jenkins. Peu à peu les éléments qu'il avait proposé étaient barrés, et pour la dernière fois, un scénariste nous propose cette version du Darkness horrifique, effrayante, et dissociée de Jacky. Si ça commence très bien, force est de constater que l'ensemble vire nanard vers la fin.

#21
Inintéressant si ce n'est la présence d'un jeune Manapul au style alors peu affirmé.

#22-24
Conclusion du volume 2 dans l'arc final All in the family. C'est le vétéran Top Cow David Wohl aux commandes et franchement la série avait besoin de lui pour conclure certaines intrigues datant de très longtemps. Le trio magique Darkness - Angelus - Magdalena évolue dans une histoire solide même si manquant de rebondissement (comme souvent avec ce scénariste). Enfin l'identité de l'Angelus est dissociée de la vie mafieuse de Jacky, et la Patience solidifie sa position de Magdalena après son aventure dans sa série solo.

La série Darkness est ensuite mise en pause, et il faut attendre le run de Ron Marz sur Witchblade pour une remise en avant, jusqu'à la relance du volume 3.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 11 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de WeaponX The Darkness (2002 - 2005)