Quel chemin pour les mutants???

Avis sur X-Men d'hier - All-New X-Men (2012), tome 1

Avatar Romain Bouvet
Critique publiée par le

Facile de deviner quelles étaient les motivations de Marvel en plaçant Bendis à la tête des mutants. Le but est de voir l’univers s’envoler comme cela a pu être le cas lors de son long passage sur les Avengers. Il suffit de voir où en sont les plus grands héros de la Terre.
Et alors que pour les Avengers l’auteur avait décidé de faire éclater le groupe dans un affrontement épique et d’une rare violence, pour les mutants, Bendis décide de faire venir les X-Men d’origine à notre époque !

Les premiers étudiants du Professeur X (Cyclope, Marvel Girl, Iceberg, Angel et le Fauve) ont voyagé depuis le passé vers le présent. A leur arrivée, ils constatent que le rêve de Xavier est loin de s’être réalisé… Comment ces jeunes héros idéalistes réagiront-ils en rencontrant leurs incarnations du futur et en découvrant ce que leur réserve l’avenir ?
Brian M. Bendis (Avengers) et Stuart Immonen (New Avengers) créent un nouvel avenir pour les X-Men ! (Contient les épisodes #1 à 5)

Difficile de faire cette review sans prendre en compte ce qu’il se passe après, pour ne pas spoiler.
J’avoue avoir été très intrigué lorsque le pitch de départ de cette nouvelle série nous a été présenté. Pas forcément dans le bon sens. L’idée ne me plaisait pas plus que ça, mais bon Bendis, qu’on aime ou non, c’est quand même un sacré gage de qualité et d’assurance.
Mais petite piqure de rappel pour savoir comment nous en sommes arrivés là. Durant Avengers vs X-Men, Cyclope et quatre autres mutants ont été possédé par la Force Phénix. Leur faisant perdre la tête (excuse facile), ils nous proposaient certes un monde proche de l’utopie, mais c’était là le problème, une utopie. Lors du grand final, Cyclope commet l’irréparable en assassinant Charles Xavier aux yeux de tous !

Au début d’All New X-Men (ANXM) Hank McCoy est pris d’un violent malaise et pense que ses jours sont comptés. Il tient absolument à ne pas laisser la situation en l’état et tient par la même occasion à punir Cyclope vu qu’il est incapable de se convaincre de le tuer. Il a alors l’idée plus que saugrenue de voyager dans le temps et de ramener les X-Men d’origines pour les confronter au regard de Scott. Qu’il voit ce qu’il est devenu. Quoi de tel que de voir la honte dans ses propres yeux lorsqu’on se regarde ? Jusque là ça va. Surtout que nous avons droit à des scènes assez cocasses. Entre les deux Iceberg par exemple et leur surprise, les dialogues intellos entre les deux Fauves, ou simplement Logan qui se fait endormir par Jean. De plus Bendis excelle toujours autant dans les dialogues, on ne peut lui retirer cela.

Et le tout est plutôt bien mis en image par Immonen et coloré par Marte Gracia et Jason Keith. Le tout est vivant, les personnages expressifs et vraiment beaux, vraiment bien distincts, l’action merveilleusement bien rendue. Le tout est harmonieux, en symbiose avec l’histoire agréable pour les yeux mais souffre quand même de quelques cases foirées donnant l’impression d’être bâclées, des visages vraiment affreux. On n’a pas l’impression d’avoir, toujours, un travail soutenu de a à z.

Mais alors que l’on pourrait se dire « Oui, pourquoi pas ? », les mauvais points débarquent, et pas qu’un peu.
Pendant ce temps des nouveaux mutants apparaissent un peu partout (ça c’est plutôt une bonne chose, surtout que ces nouveaux mutants semblent plus intéressants et plus riches que ceux arrivés avec Hope… surtout la charmante Eva et son pouvoir sympa sur le temps…), non le souci vient du fait qu’il se fait embarquer par Cyclope ! Dans sa nouvelle Ecole ! Au nom de Charles Xavier ! Il y a de quoi être patafiolé comme dirait le Fauve. Non seulement Cyclope veut se dédouaner de son crime, de ses actes, mais en plus il ose utiliser le nom de celui qu’il a tué pour embarqué de jeunes mutants dans une révolution ??!! Non, mais sérieusement, Bendis décide de faire de lui une victime ?! De le poser en leader de la révolution mutante, pour le droit des mutants…

Et que dire de la décision finale des X-Men d’origine… Franchement, ce n’est pas crédible une seconde, et surtout encore moins justifiable… Et c’est encore pire avec l’excuse bidon que Bendis fait sortir à Jean… Dès lors ce qui aurait pu être une bonne idée pour un arc, semble devenir un nouveau statu quo assez branlant… Sans rentrer dans les détails, quitte à les garder autant trouver une raison valable ou moins bancale…

Bref, loin d’être mauvais, car cela se laisse lire (plus facilement d’une traite qu’en périodique), mais Bendis, pour moi, semble partir sur deux mauvais axes que ce soient ces mutants des X-Men d’origine, ou la façon de représenter Cyclope. L’ancien leader des X-Men aurait été plus intéressant en terroriste assumé et obligé. Le voir essayer de se dédouaner m’hérisse le poil. Et cette histoire avec les jeunes mutants, que dire si ce n’est qu’on sait d’avance qu’ils rentreront chez eux et oublieront tout…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 392 fois
Aucun vote pour le moment

Romain Bouvet a ajouté ce comics à 1 liste X-Men d'hier - All-New X-Men (2012), tome 1

  • Bd
    Couverture Perdu dans la Dimension Z (1/2) - Captain America (2013), tome 1

    Marvel Now c'est bon !

    Avec : Perdu dans la Dimension Z (1/2) - Captain America (2013), tome 1, Mon Premier Ennemi - Superior Spider-Man, tome 1, La Force de l'Esprit - Superior Spider-Man, tome 2, Fins de Règne - Superior Spider Man, tome 3,

Autres actions de Romain Bouvet X-Men d'hier - All-New X-Men (2012), tome 1