Avatar bobozelda

Critiques de bobozelda

Versus
  Suivre
Bande-annonce
-

Elle a blanchi rosi verdi

Grande réussite que ce Rosie: sa protagoniste haut en couleurs nous émeut, ses personnages jamais oubliés par l'histoire malgré de nombreux thèmes abordés nous convainquent. Lire l'avis à propos de Rosie

Avatar bobozelda
8
bobozelda ·
Bande-annonce
4.9

Jack! Ne reviens plus!

La scène d'introduction est parfaite, le ton "Jack Reacher" est donné, je m'installe confortablement dans mon fauteuil, convaincu de passer un moment aussi divertissant et de qualité que devant le premier opus. Je déchante vite...Le reste n'est qu'un ramassis de poncifs, clichés, niaiseries comme seuls les américains savent le faire. Lire l'avis à propos de Jack Reacher : Never Go Back

Avatar bobozelda
4
bobozelda ·
Bande-annonce
6.1

La boucle de Tim?

Depuis quelques années, déjà, la magie Burton s'était estompée. On pensait qu'il avait fait le tour de son imaginaire, de son bestiaire... Et bien non. Bien inspiré par le roman éponyme, Tim nous emmène dans une boucle passionnante et tendue et on en redemande. Je regrette juste que l'humour apparaisse surtout dans la dernière partie, ce qui déséquilibre un peu le ton du film, car quasi... Lire l'avis à propos de Miss Peregrine et les Enfants particuliers

Avatar bobozelda
8
bobozelda ·
Bande-annonce
8.5

Perso, n'a pas de défaut.

Sur PS Vita : Après 90 heures de (vrai) jeu, avec des rebondissements, des combats dantesques, la petite pointe de stress à la fin des boss qui te balancent leurs attaques de folie, la joie de fusionner tes personas en veux-tu en voilà; je dis bravo Atlus. Bon allez, si, un petit défaut: les jours où il ne se passe rien comme dans la vraie vie... Vivement le 5! Lire le test Persona 4 : Golden sur PS Vita

1 2
Avatar bobozelda
9
bobozelda ·
Bande-annonce
7.3

Moi, Ann, personnage de Daniel Blake.

L'essence de cette palme d'or est, je trouve, assez bien résumée par l'un de ses personnages. Il s'agit d'Ann, la gentille dame du Pôle Emploi local. Tout d'abord,voici le personnage auquel, moi, petit spectateur lambda, je m'identifie le mieux dans cette histoire: elle est empathique envers Daniel, je suis empathique envers Daniel; elle va transgresser les règles pour Daniel, j'ai envie de... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

3 1
Avatar bobozelda
7
bobozelda ·
Bande-annonce
6.8

Du violon et des barricades.

On n'échappera pas à quelques poncifs mais le tout est suffisamment homogène, convaincant et instructif pour convaincre de vivre cette expérience musicale. Lire l'avis à propos de Le Professeur de violon

Avatar bobozelda
6
bobozelda ·
Bande-annonce
5.0

Critique de Retour chez ma mère par bobozelda

Sauvé par de rares moments de grâce, portés par Josiane Balasko, ce "retour" peine à concaincre. La surexpressive Lamy lasse vite, tout comme les incessants et outrageux placements de produit. Les petites saynettes familiales, réalistes au possible (merci quand je te tends un verre) sentent le remplissage à plein nez et le twist final est un peu riducule. Mais on pourra trouver une légère... Lire la critique de Retour chez ma mère

Avatar bobozelda
5
bobozelda ·
Bande-annonce
7.3

Gaga de gaga?

Le réussite de ce documentaire tient aux aller-retours permanents entre l'Histoire, l'histoire de la danse contemporaine et la petite histoire de ce grand personnage associé. Un peu à la manière de Riad Satouff dans L'Arabe du Futur mais dans un domaine évidemment différent. Il y a aussi de beaux moments d'énergie et d'amour, mais le processus créatif de... Lire l'avis à propos de Mr. Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin

1
Avatar bobozelda
7
bobozelda ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Men & Chicken par bobozelda

Nous voici devant un objet cinématographique bien étrange: fable darwinienne ou blague potache? Sûrement critique (ex)acerb(é)e des défauts humains. Un film fou, pas totalement réussi mais avec un joli message de tolérance en conclusion. Lire la critique de Men & Chicken

1
Avatar bobozelda
6
bobozelda ·