Avatar chinaskibuk

Critiques de chinaskibuk

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

Good boy Bubby

Il est trop peu souvent de ces œuvres qui me transportent et dont je sors en ayant l'impression de nouveauté non aseptisée, Heureux comme Lazarro en fait partie. Ce conte cruel et poétique est insolite et remarquable à bien des égards, il n'est pas sans rappeler dans une tout autre tonalité Bad Boy Bubby, le chef d'oeuvre de Rolf de Heer. Soit un village hors du temps marqué du sceau... Lire la critique de Heureux comme Lazzaro

9 2
Avatar chinaskibuk
8
chinaskibuk ·
Bande-annonce
5.3

3 from Nothing

Non Rob, là tu t'es bien planté, un peu beaucoup même, dans les grandes largeurs, d'autant que tu nous l'avais laissé espérer. cette suite... Bref je voulais prendre du recul afin d'émettre un avis potable. Impossible me souvenant que de bribes, c'est dire : une entrée en matière à laquelle on s'attendait sur fond du "The Devil's Rejects" où ils s'en sortent. Mais pas comme ça, là... Lire la critique de 3 From Hell

10 6
Avatar chinaskibuk
3
chinaskibuk ·
-

Critique de Beast (Seven Bastard Suck) par chinaskibuk

Entendez avant d'écouter ce morceau sublime, qui n'est pas paré aux oreilles "sensibles", guillemets de bon aloi, de circonstances, car plus sensible que moi, rare... Deux ou trois écoutes pour les plus vaillants et vous serez conquis par l''harmonie. Le morceau est sort en 1981, maman aurait pu m'en faire une berceuse. Je ne mets pas de lien vous trouverez facilement... Lire la critique de Beast (Seven Bastard Suck)

8 1
Avatar chinaskibuk
10
chinaskibuk ·
Bande-annonce
7.0

évildid

Délicat de définir cet ouvrage de Sam, Raimi de son nom... Tellement novateur, quand certains y voient la quintessence de l''horreur, d'autres se repaissent de l'aspect comique... Sam s'est joué de tous, il nous la fait à l'envers et réussi un tour : celui de contenter les amateurs d'horreur, de Z, de gore, de bis, etc. Une immensité que ce film qui rentre direct dans le vif,... Lire l'avis à propos de Evil Dead

13 8
Avatar chinaskibuk
10
chinaskibuk ·
Bande-annonce
6.6

Re/naissance

Nombreux sont les films qui traitent de la sacrée sainte rédemption, les plus courants à travers la haine et l'addiction, les exemples sont légion. Dans Skin, il est question des deux. L'anti héros a été éduqué tout jeune par un substitut de père qui l'a récupéré totalement perdu dans la rue : facile avec un poil de traîtrise et de tendresse de former un cerveau, de lui pointer la... Lire la critique de Skin

11 2
Avatar chinaskibuk
7
chinaskibuk ·
Bande-annonce
6.9

Just one

Il est mercredi, jour de sortie. Ma profession de journaliste permet d'organiser mon temps et il est pour moi nécessaire d'aller acheter quelques paires de chaussettes, j'en prends une dizaine au centre commercial. Sur le retour, mon sac à dos ne me parait pas bien lourd : je n'y ai pas mis les chaussettes. Retour chez carrefour où l'on me dit qu'après visionnage vidéo bla bla bla "vous en... Lire l'avis à propos de Battle Royale

21 17
Avatar chinaskibuk
10
chinaskibuk ·
Bande-annonce
6.0

God save

Plein de "bonnes" intentions cet énième film inspiré d'une histoire vraie auxquels les producteurs d'Hollywood vouent un véritable amour. Oui, de bonnes intentions dans un sens, celui de voir ces gros cons de yuppies de Wall Street à la morale exemplaire se faire dépouiller par des hôtesses de bars à putes qui pour la grande majorité n'ont pas choisi ce métier. Mais les bonnes... Lire la critique de Queens

15 13
Avatar chinaskibuk
4
chinaskibuk ·
Bande-annonce
5.7

Critique de Les Sous-doués passent le bac par chinaskibuk

Le type même de film devenu "culte", une personne te l'aurais prédit à la sortie tu l’envoyais direct à l'hospice niveau quatre en contention. Comment est-ce possible ? Tout simplement avec des ficelles qui, à l'époque, passaient comme dans le beurre mou : la comédie française fait dans le gras et vulgaire (Les charlots et autres), alors pourquoi s'enquiquiner ? Claude Zidi,... Lire la critique de Les Sous-doués passent le bac

21 10
Avatar chinaskibuk
6
chinaskibuk ·
Bande-annonce
6.2

Abject !

Voici ici venir un des films les plus insoutenables jamais filmé. Le premier de Wes Craven, traumatisant au possible, qui ne peut laisser de marbre à moins d'être un plomb. La colline a des yeux fait office de "Mon curé chez les nudistes" en comparaison (pas vu mais sacré titre). Malsain, tout ce qu'il y a de plus malsain sans giclements de sang ou apparitions de viscères, le... Lire l'avis à propos de La Dernière Maison sur la gauche

17 36
Avatar chinaskibuk
8
chinaskibuk ·
Bande-annonce
3.6

Pale nuit, sombre jour !

A vouloir trop faire dans l'émotion, cruellement il en manque bien souvent. Ce "kim" vient de Corée du Nord et le plus facilement du monde, débarque en banlieue parisienne (c'est magique !) à la recherche d'une âme qu'il croit sœur. Il ne parle aucune langue autre que la sienne, n'a pas d'identité mais il est là !? Bon je conçois une certaine forme de poésie. Que nenni ! Nous... Lire l'avis à propos de Nuit de Grève

11 5
Avatar chinaskibuk
3
chinaskibuk ·