Avatar chtimixeur

Critiques de chtimixeur

Versus
  Suivre
6.5

Here to stay the same

Trois ans après le convaincant The Serenity of Suffering, KoRn est de retour, et le résultat ne surprendra pas grand monde. Le groupe de Bakersfield a de nouveau fait appel à Nick Raskulinecz (Foo Fighters, Alice in Chains, Deftones, Rush...), et la production est à nouveau massive : les guitares sont encore plus lourdes qu'à l'époque d'Untouchables, la basse de Fieldy est bien audible dans... Lire l'avis à propos de The Nothing

12 3
Avatar chtimixeur
7
chtimixeur ·
6.0

Un tour d'Italie plat et sans audace

Les sorties d'Astérix sont désormais réglées comme une horloge helvète : tous les deux ans, à quelques jours près, Didier Conrad et Jean-Yves Ferri proposent une nouvelle aventure, tantôt au village, tantôt à l'étranger. Dans ce trente-septième épisode, les deux irréductibles Gaulois partent en Italie pour participer à une course de chars, et les fans assidus de la série penseront... Lire la critique de Astérix et la Transitalique - Astérix, tome 37

10 7
Avatar chtimixeur
6
chtimixeur ·
Écouter
6.0

Load Magnetic

Il n'est pas évident de trouver la motivation pour sortir de nouveaux albums quand on est le plus gros groupe de métal de l'histoire et qu'on joue à guichets fermés dans les plus grosses salles du monde depuis plus de 25 ans. Lars Ulrich a toujours été un homme de défis qui refusait de faire ce qu'on attendait de lui, et Death Magnetic a été son premier vrai faux pas artistique. En effet,... Lire la critique de Hardwired… to Self‐Destruct

32 32
Avatar chtimixeur
6
chtimixeur ·
Écouter
6.6

XII : Remember Who You Are

En 2013, Brian "Head" Welch a fait son retour chez KoRn sans se rôder préalablement en live, et le résultat de ces sessions était mitigé : ça et là, on retrouvait vaguement le son de la période Untouchables, mais la production lisse et formatée de Don Gilmore ne leur convenait tout simplement pas. KoRn n'est pas un de ces groupes qui doit avoir un son trop propre, et le producteur de Linkin... Lire la critique de The Serenity of Suffering

14 9
Avatar chtimixeur
7
chtimixeur ·
7.0

Une autobiographie qui pique les yeux

Tendre, authentique et mélancolique, cette autobiographie dictée à Lionel Duroy permet de mieux saisir la psychologie de Renaud et de comprendre ce qui l'a poussé à vivre caché depuis une petite vingtaine d'années. Comme il l'a souvent dit, Renaud a du mal avec la vie et il ne s'est jamais remis de son enfance ("J'ai eu dix ans, je ne les ai plus et je n'en reviens pas"). Idéaliste et... Lire la critique de Comme un enfant perdu

7 5
Avatar chtimixeur
7
chtimixeur ·
4.7

Une simple biographie

Le gros avantage de cette autobiographie, c'est qu'on sent tout de suite qu'elle a été écrite par Michel Polnareff. Quiconque l'a déjà entendu parler dans une interview retrouvera immédiatement son humour basé sur les jeux de mots, son égocentrisme, et sa fausse prétention. En effet, tout au long de cet ouvrage court et facile à lire, le chanteur à lunettes se cache derrière une arrogance de... Lire l'avis à propos de Spèrme

2
Avatar chtimixeur
7
chtimixeur ·
4.3

Indiana Drake et le Code de Goethe

Dans ce nouvel Indiana Jones allemand, Eik Meiers part à la recherche de la Lance sacrée qui a transpercé le flanc droit de Jésus lors de sa crucifixion. Possédée tour à tour par les plus grands (César, Alexandre le Grand, Napoléon), elle a été cachée par Goethe, et il faudra faire preuve de logique, de culture et d'ingéniosité pour la retrouver… Le premier épisode de la trilogie... Lire la critique de À la poursuite de la lance sacrée

Avatar chtimixeur
3
chtimixeur ·
6.3

Je suis un aventurier égoïste et insatisfait

Adapté d'un roman de 1929, ce western inégal est une saga historique consacrée à la naissance de l'Oklahoma et à l'avènement d'une société capitaliste américaine corrompue par le pétrole. Le 22 avril 1889, à midi, ce sont près de 50.000 personnes qui se sont élancées en même temps pour se partager environ 8.000 km² de territoire cherokee. Avec son talent de metteur en scène, Anthony... Lire l'avis à propos de La Ruée vers l'Ouest

Avatar chtimixeur
5
chtimixeur ·
6.3

Correctus, sans plus

S'il rassurera les déçus des derniers albums signés Uderzo, ce 36ème tome est malheureusement dans la lignée du 35ème. Didier Conrad et Jean-Yves Ferri font énormément d'efforts pour contenter les fans d'Astérix, mais le génie n'est clairement pas là. Les jeux de mots sont souvent trop appuyés (ex : le numide qui fuit) et bien loin de la finesse du grand Goscinny. Plusieurs vannes... Lire la critique de Le Papyrus de César - Astérix, tome 36

46 7
Avatar chtimixeur
6
chtimixeur ·
6.5

Désolé chérie, j'ai tué ton père. Tu m'en veux ?

Dans mes critiques des livres récents de Joseph Finder, j'avais vanté son sens du rythme imparable, ses chapitres très courts et l'absence totale de superflu. "Company Man" est plus ancien (2005), et je n'ai pas vraiment reconnu l'auteur qui m'avait tant enthousiasmé dans sa série consacrée au détective Nick Heller. Ce polar mêle lui aussi enquête policière et monde de l'entreprise,... Lire la critique de Company man

Avatar chtimixeur
5
chtimixeur ·