Avatar cumblock

Critiques de cumblock

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.8

Home sour home.

La Floride en 2010. Comme le reste des USA, un territoire immobilier dévasté. On suit une victime et un protagoniste dans une alliance improbable au milieu des illusions contemporaines. Le rythme est soutenu. Bien interprété. Plus qu'un divertissement. A compléter par « The florida project » et « The big short ». Prévoir quelque chose d'agréable dans les glaçons. Lire la critique de 99 Homes

Avatar cumblock
7
cumblock ·
Bande-annonce
4.7

Passez votre chemin

Faire un film "biopic" implique d'apporter quelque chose de différent par rapport à ce que tout le monde peut déjà savoir, wiki, bio, doc, autres biopics éventuels. Ben là, non. Dès fois qu'on ait oublié la période, on nous le rappelle avec grande bienveillance. 1968...1969...Un peu de déco et de musique pour renforcer l'ancrage années 60 et 70. Ah bon, vous aviez pas encore compris. Sinon,... Lire l'avis à propos de Madame Claude

2
Avatar cumblock
2
cumblock ·
Bande-annonce
5.7

Une autre fin...

Un très beau film autour du deuil. Affronter, dépasser. Un univers fantastique, des moments d'animation.L'attention ne se relâche pas. Les tensions sont multiples. La fin est ouverte mais le chemin est encore long. Lire la critique de Koko-di Koko-da

Avatar cumblock
7
cumblock ·
7.3

J'ai encore faim...

Le talent est certain. On tient autour de 300 pages sur le personnage étrange de Tracy, récit à la première personne, qui a bien du mal à s'apprivoiser elle-même, à prendre la mesure de quelque chose dans l'infini de ses possibles et de l'Alaska. Mais au final, il ne passe pas grand chose. Non pas que des personnages secondaires ne soient pas moins étranges et intéressants. Mais, une fois... Lire la critique de Sauvage

Avatar cumblock
7
cumblock ·
Bande-annonce
6.5

Critique de L'Incroyable Histoire de l'île de la... par cumblock

Un bon divertissement avec un peu de politique, d'utopie, d'opposition à l'ordre établi. L'exploitation scénaristique de cette histoire "vraie" laisse un peu d’appétit, comme le jeu parfois. mais c'est un bon moment. Lire l'avis à propos de L'Incroyable Histoire de l'île de la Rose

Avatar cumblock
7
cumblock ·
Bande-annonce
6.1

"Ailleurs, l'herbe est plus verte"

Elle est partie pour L.A. C'était un mirage, un peu. Et son animal de compagnie, resté au bercail, en compagnie de son ex et de la nouvelle petite amie de son ex, vient de décéder. Remises en question. Fiesta. Espoirs et déceptions. Crise de la trentaine en vue ? Des personnages attachants. Une tendresse particulière pour le personnage de Jen. Divertissant. Lire la critique de Mr. Roosevelt

Avatar cumblock
6
cumblock ·
Bande-annonce
7.2

"Le problème avec les gens qui manquent d'amour, c'est qu'ils ne savent pas à quoi ça ressemble."

Dans cette histoire, on part du point zéro de l'intégration sociale, l 'une se considère comme un néant, l'autre comme un futur tueur, psychopathe dans le meilleur des cas. L'anomie de Durkheim ? On les suit sur leur sentier d'humanisation, avec beaucoup d'humour, d'auto-dérision, de lucidité et quelques atrocités non recommandables parmi des êtres humains (?) dont certains se... Lire la critique de The End of the F***ing World

Avatar cumblock
9
cumblock ·
Bande-annonce
7.1

A suitable series

Une jeune fille de bonne famille cherche un conjoint quelque part entre Calcutta, Delhi et Brahmapur entre 1951 et 1952. Il s'agit d'une adaptation d'un roman de Vikram Seth. Le personnage le plus convenable est sans doute la jeune fille, Lata. Si convenable qu'elle en devient peu crédible. Trahison du roman ? Je ne sais pas. Par contre, les personnages secondaires sont plus... Lire la critique de Un garçon convenable

Avatar cumblock
7
cumblock ·
7.6

Et toujours...

Corentin traverse un monde post-apocalyptique. Il essaye de survivre et de recréer quelque chose. Le texte, centré sur son regard, est très complaisant. Le personnage se plie à ce qu'il imagine être des exigences. La description de ses souffrances, de ses doutes occupe la très grande partie des 334 pages. Le rythme de l'écriture, très soutenu, ouvre une dimension musicale, quelque chose qui... Lire l'avis à propos de Et toujours les forêts

Avatar cumblock
4
cumblock ·
7.3

Certainement...

La recherche d'éléments d'histoire d'un presque inconnu, Kalo, est la porte d'entrée. Mais le narrateur surtout, se cherche à travers cette quête. Il essaye parfois de s'échapper. Une invitation à une sorte de contemplation. La simplicité des couleurs et le coté un peu "pastel" apaisent malgré un questionnement grave. Il nous amène parfois au bord de la vacuité de l'existence. Lire la critique de La vie est belle malgré tout

Avatar cumblock
8
cumblock ·