Avatar divide

Critiques de divide

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

Critique de Once Upon a Time... in Hollywood par divide

J'ai adoré, et je suis un peu surpris des critiques mitigés que j'ai pu lire ou entendre à son sujet, car j'ai l'impression que la plupart sont passés à coté du sujet. Ca n'aurait été qu'un film d'ambiance/hommage, ça m'aurait déjà suffit, mais il y a bien également une trame de fond, pour peu qu'on connaisse bien l'affaire Sharon Tate et la paranoïa que ça a engendré dans les hauteurs... Lire l'avis à propos de Once Upon a Time... in Hollywood

1 1
Avatar divide
8
divide ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Utøya, 22 Juillet par divide

Un unique plan-séquence immersif qui retrace la tuerie d'Anders Breivik du point de vue de quelques jeunes présents ce jour là sur l'ile, où le spectateur devient un témoin/participant silencieux. Mais la force du dispositif est également un peu sa faiblesse, puisqu'il y a forcément quelques longueurs. Lire la critique de Utøya, 22 Juillet

Avatar divide
6
divide ·
Bande-annonce
6.1

Critique de Suspiria par divide

Cette version 2018 est plus une réinterprétation qu'un remake. L'original proposait une approche très dense et oppressante, à fond dans l'angoisse de la sorcellerie avec des lumières chaudes et ce gimmick musical obsédant. Il y avait aussi tout le coté bricolé du giallo, avec des personnages qui switchent de language sans qu'on comprenne vraiment pourquoi (c'est d'ailleurs repris je... Lire l'avis à propos de Suspiria

Avatar divide
7
divide ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Bohemian Rhapsody par divide

Un biopic extrêmement convenu et édulcoré (une suite de faits qui s'enchaînent sans gros enjeux, et quand on arrive aux obstacles on n'en montre qu'une version très romancée). Il n'y a pas vraiment d'analyse sur la musique de Queen non plus (contrairement au génial Love & Mercy sur les Beach Boys et Brian Wilson). Par contre j'ai vibré sur la reconstitution du concert à la fin, qui est... Lire l'avis à propos de Bohemian Rhapsody

Avatar divide
6
divide ·
Bande-annonce
8.0

Critique de Spider-Man : New Generation par divide

C'est complètement fou visuellement, un style hybride entre différents styles d'animation et le comics, le cartoon et le manga. Tout ça se mélange de manière assez habile dans une explosion de couleurs acidulées. Le scénario... est à l'image du visuel : sous drogue. Je ne sais pas trop quoi en penser, c'est peut-être plus à destination des jeunes ados (comme le héro du film, en somme). Ça... Lire la critique de Spider-Man : New Generation

Avatar divide
7
divide ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Bird Box par divide

Netflix propose depuis quelques années des scénarios un peu... expérimentaux (Annihilation, Cloverfield Paradox, Mute), et c'est tant mieux, mais malheureusement c'est - encore une fois - assez bancal. Dans celui-ci donc, les personnages doivent fermer les yeux pour échapper à des visions qui les rendent suicidaires. Passons rapidement sur la forme, qui n'a pas un grand intérêt, pour... Lire l'avis à propos de Bird Box

3
Avatar divide
4
divide ·
Bande-annonce
7.2

Critique de The House That Jack Built par divide

Parfois dans la filmographie d'un réalisateur, il y a un film qui explique tous ses films. The House That Jack Built est de ceux-là : une plongée au plus profond de l'âme torturée de Lars Von Trier, et à la lueur duquel on revoit subitement toute sa filmographie. L'horreur, la torture et l'(auto)destruction élevée au rang d'art, voila la thèse que nous explique Lars Von Trier, un peu... Lire l'avis à propos de The House That Jack Built

Avatar divide
8
divide ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Burning par divide

Une jeune coréenne disparaît. Amusant de voir Glenn de Walking Dead jouer en coréen. La tension est bien menée, ainsi que le doute, mais il n'y a pas grand chose à en dire au final car la trame reste néanmoins assez classique. Lire la critique de Burning

Avatar divide
6
divide ·
Bande-annonce
7.0

Critique de BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku... par divide

Un noir infiltre le KKK. C'est bien ficelé, bon casting, il y évidemment de nombreuses allusions à Trump en filigrane, et Spike Lee essaye de garder une neutralité tout du long, comme Bigelow avec Detroit. Le rappel à la fin vient bien appuyer le message. Lire l'avis à propos de BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Avatar divide
7
divide ·
Bande-annonce
7.1

Critique de First Man, le premier homme sur la Lune par divide

Sur le papier, il y avait tout : Damien Chazelle (Whiplash, La La Land), son compositeur attitré Justin Hurzitw, et l'histoire emblématique de la conquête spatiale servie par Ryan Gosling. Certes, l'esthétique est léchée, avec une parfaite reproduction de la photo des années 60-70, des inspirations évidentes de 2001 et du plus récent Interstellar, et les séquences dans l'espace sont... Lire l'avis à propos de First Man, le premier homme sur la Lune

Avatar divide
6
divide ·