Affiche 127 Heures

Critiques de 127 Heures

Film de (2010)

Pas de bras pas de chocolat

Le dernier clip de Danny Boyle raconte l'histoire d'un ingénieur, donc un gars censé avoir fait des études, qui décide de se tailler une virée dans les rocheuses tout seul comme un con et sans dire à personne où il se casse. Résultat il se pète la gueule dans une faille, un rocher lui écrase le bras, et il se retrouve à faire des cassettes pour videogag dans lesquelles il raconte des conneries... Lire la critique de 127 Heures

85 18
Avatar real_folk_blues
5
real_folk_blues ·

Critique de 127 Heures par cloneweb

Après de la science-fiction avec Sunshine et Slumdog Millionaire, le fim aux huits Oscars, Danny Boyle revient avec 127 Heures, adaptation du roman de Aron Ralston « Plus Fort qu'un Rock ». L'histoire vraie est celle d'un alpiniste qui, suite à un accident, se retrouve coincé dans une crevasse, le bras complétement bloqué par un rocher. Il passera 127 heures loin de tout, presque sans... Lire l'avis à propos de 127 Heures

75 8
Avatar cloneweb
8
cloneweb ·

Comme un roc

L'inénarrable Dany Boyle a encore frappé et son nouveau film fera le buzz. Après le médiocre et scandaleusement récompensé Slumdog Millionaire (on recompte encore les votes floridiens pour les Oscars), le réalisateur adapte ici le livre d'Aron Ralston, célèbre pour être resté 127 heures bloqué le bras coincé par un rocher dans le Grand Canyon. On assiste dès lors à un film atypique où James... Lire l'avis à propos de 127 Heures

15
Avatar C G
7
C G ·

127 heures, c'est la durée du film ?

Certes, mon titre est un peu médisant — et je suis persuadée que cette merveilleuse blague a déjà été faite des dizaines de fois, pardon. J'ai d'abord entendu vaguement parler de ce film par mon père. Il disait vouloir le voir, ayant eu vent de l'histoire d'Aron Lee Ralston (oui, le monsieur fort courageux qui s'est réellement retrouvé coincé par un gros caillou au milieu de nul part). Plus... Lire la critique de 127 Heures

8 1
Avatar Vespérale
4
Vespérale ·

Critique de 127 Heures par kwyxz

Aron est jeune, fringant, dynamique, Aron aime le trek et le canyoning, Aron part dans les montagnes de l'Utah sans prévenir personne d'où il allait, Aron flirte avec deux randonneuses qu'il ne laisse pas indifférentes, mais Aron est imprudent et se coince la main entre une paroi et un rocher. Commence alors une longue attente, de vaines tentatives de dégager sa main, le rationnement, la soif,... Lire la critique de 127 Heures

20 1
Avatar kwyxz
7
kwyxz ·

Mr Lonely.

On reproche souvent à Danny Boyle d'en faire trop, de sacrifier son récit à l'image, bref, d'être un simple clippeur maniéré tout juste bon à shooter une pub pour Reebok. Pourtant, peu de cinéastes contemporains parviennent à capter aussi bien que lui l'air du temps, à retranscrire l'urgence d'une situation, à capturer le mouvement. Qui mieux que lui pouvait donc mettre en images l'incroyable... Lire la critique de 127 Heures

24 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Boyle a perdu la main (tagada tzouin tzouin)

Un alpiniste se coince bêtement le bras sous un rocher dans les entrailles du désert en Utah. D'abord, il tente de s'extraire de cet enfer en grattant la pierre avec un canif. Puis il se met à parler à sa caméra pour laisser un message posthume. Ensuite, il se met à penser à sa vie, son enfance, son amour enfui, ses fantasmes. Il parle, il pense, il dort, il boit sa pisse, il devient un poil... Lire l'avis à propos de 127 Heures

26 30
Avatar Before-Sunrise
4
Before-Sunrise ·

Le connard qui coince son bras sous un rocher

Le 26 avril 2003, Aron Ralston un casse-cou attardé s’amuse à explorer les gorges sinueuses de l’Utah. Un beau matin, un rocher lui tombe dessus et le cloue sur place. Le bras écrasé, et coincé dans une crevasse abyssale, son cauchemar peut commencer.. Ainsi que celui du spectateur… Finalement, le premier élément frappant du film c’est son synopsis, son intrigue totalement sans intérêt. Comment... Lire la critique de 127 Heures

13
Avatar KingRabbit
6
KingRabbit ·

127 heures, c'est long. Surtout quand on est bloqué.

Après son succès Slumdog Millionaire qui remporta 8 Oscars, Danny Boyle s'attaque à l'adaptation du roman autobiographique de l'alpiniste Aron Ralston. Ce film a beaucoup fait parler de lui à sa sortie. La promotion jouant beaucoup sur le fait que c'était une histoire vraie, allant jusqu'à raconter tout ce qui s'était passé et spoilant ainsi... Lire la critique de 127 Heures

8 2
Avatar Chuck_Carrey
6
Chuck_Carrey ·

Wow...

On pourrait parler longuement du générique du début qui dit tout sur le film (notamment le robinet qui coule au compte-goutte), des dernières images qui te disent d'aimer la vie même si tout le malheur du monde t'arrive ; on pourrait parler longuement de l'état mental d'Aron qui se détériore jusqu'à l'aliénation, de ses flashbacks qui te donnent envie d'y croire encore ; on pourrait parler... Lire la critique de 127 Heures

25
Avatar badgone88
8
badgone88 ·