Respect & Honneur.

Avis sur 300

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Les portes chaudes. Dans les Thermopiles nous avançons, dans cet étroit corridor nous avançons, où le nombre des hommes de Xerxès ne comptera plus. Spartiates, citoyens soldats, anciens esclaves, tous de courageux Grecs. Frères, pères, fils... nous avançons, pour l'Honneur, pour servir, pour la Gloire, nous avançons.

Trois ans après L'Armée des morts, le cinéaste abonné aux adaptations de comics Zack Snyder (Watchmen : Les Gardiens, Justice League) coécrit et réalise ce péplum numérique dans un incroyable mélange d'action pure et d'effets spéciaux spectaculaires adapté d'une série de comics, 300 en cinq parties nommées Honneur, Devoir, Gloire, Combat & Victoire, écrit et illustré par Frank Miller et colorisée par Lynn Varley, publiée par Dark Horse Comics en 1998 et ensuite par Rackham. 300 relate l'histoire de la bataille des Thermopyles. Les armées perses s'apprêtent à écraser la Grèce, île de raison et de liberté dans une mer d'obscurantisme et de tyrannie, seul un contingent grec mené par 300 Spartiates se bat contre l'empire achéménide de taille quasi illimitée pour l'accès de la Grèce centrale, le long de la mer Égée. Malgré la lutte acharnée, les Spartiates ne fuiront pas leurs ennemis et ne se rendront pas, même si cela implique leur mort.
Le roi de Sparte, Léonidas 1er, décide de partir combattre la gigantesque armée perse du dieu vivant Xerxès 1er, roi achéménide qui menace sa cité et la Grèce.
Pour cela, il prend avec lui seulement 300 guerriers spartiates de ses meilleurs soldats pour combattre les Perses dans le passage des Thermopyles. Ce suicide squad antique met en vedette avec cap rouge, slip et sandales en cuir l'acteur écossais Gerard Butler (Dracula 2001, Criminal Squad) qui interprète Le roi Léonidas avec sa reine Gorgô, Lena Headey (Le Livre de la jungle, Orgueil et Préjugés et Zombies) face à Je suis bon, Xerxès, Rodrigo Santoro (Che, Ben-Hur) et tous les Spartiates ; David Wenham (Moulin Rouge, Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar), Dominic West (Surviving Picasso, Tomb Raider), Vincent Regan (Jeanne d'Arc, Normandie nue), Tom Wisdom (Good Morning England) Andrew Pleavin (Blood : The Last Vampire), Michael Fassbender (Eden Lake, Le Bonhomme de neige) ainsi qu'Andrew Tiernan (Edward II, War of the Dead) et Peter Mensah (Jason X, Kevin Hart : What Now ?)

Pourquoi cette femme se permet-elle de parler parmi des hommes ?

Parce que seules les femmes de Sparte mettent au monde des hommes vaillants.

Zack Snyder transpose à l'écran l'univers visuel et l'esprit du roman graphique 300 dans un axe visuel innovant déjà utilisé par le cinéaste Robert Rodriguez en coréalisation avec justement Frank Miller sur Sin City en 2005. Cette technique renforce les contrastes, pour obtenir le meilleur, entre le style clair et sombre du créateur Miller et les couleurs aquarelles de Varley. Le résultat n'est rien qu'une révolution technique et stylistique tournée sous fond bleu qui compte dans l'histoire du cinéma, synthèse entre une mise en scène Blockbuster et d'effets spéciaux innovants combinée à l'utilisation animatronique ultra-moderne et de modélisation 3D.

Spartiates préparez-vous pour la gloire !

En 480 avant J.-C., le roi de Sparte, Léonidas de Sparte se voit refuser par le Conseil de Sparte le droit d'entrer en guerre contre le Perse Xerxès 1er, Xerxès le Grand. Il décide alors de conduire ses plus vaillants guerriers, 300 Spartiates, jusqu'au passage étroit des Thermopyles, entre la côte et des contreforts escarpés, l'endroit le plus indiqué pour cerner l'ennemi Perse. Voués corps et armes à leur cité, les 300 vont se battre jusqu'au dernier souffle.

Spartiates ! Mangez vos victuailles avec appétit... Car nous dînerons en enfer ce soir !

AAHOOOU AAHOOU AAHOOU !

Cette fresque spartiate sera le film de la révélation publique pour Butler qui marque également la première apparition à l'écran de Fassbender qui aime visiblement les balades guerrières entre hommes. Lena Headey apporte sa touche féminine au personnage fort de la reine spartiate qui est à l'origine présente que le temps d'une apparition dans le comics. Elle apporte une énergie pleine d'humanité à l'histoire. Fort d'un budget de 65 millions de dollars, le film explose tous les box-offices mondiaux cumulant jusqu'à plus de 456 millions de dollars. Ce qui engendrera seulement une suite sept ans plus tard en 2014, 300 : La Naissance d'un empire réalisé par le cinéaste Noam Murro (Smart People) mais avec toujours Snyder à l'écriture et à la production dont l'action se passe à la fois avant, pendant et après la bataille des Thermopyles et se centrant sur les batailles de Marathon & de Salamine. Même si l'œuvre prend de grandes libertés par rapport à l'Histoire notamment sur l'âge et le physique des principaux personnages sans oublier le véritable déroulement des faits historiques (c'est Léonidas qui envoie des émissaires à Xerxès et Xerxès ne combat pas dans la bataille...) cela reste fun et jouissif, le réal a pris le parti d'idolâtrer Léonidas et ses 300 contrairement au bon Xerxès le Grand, ancien souverain d'une partie du royaume d'Alexandre le Grand, qui connaîtra sa première déconvenue à la bataille de Salamine.

Souvenez-vous de nous ! L'ordre le plus simple qu'un roi puisse donner !
Souvenez vous pourquoi nous sommes morts, car il ne voulait pas d’hommages, de chants, de monuments ou de poèmes ventant leur bravoure. Son vœu était simple, souvenez-vous de nous, ce sont ses mots, c’était son espoir, si des âmes libres traversent ce lieu, dans tous les siècles à venir, puissent-elles entendre nos voix leur murmurer à travers les pierres sans âge Passant, va dire à Spartes qu’ici pour la loi spartiate nous reposons.
Ainsi mourut mon roi, ainsi moururent mes frères, il y a presque un an de cela. J’ai longtemps médité les paroles énigmatiques du roi sur la victoire, le temps a montré qu’il avait vu juste, car de grec libre à grec libre la nouvelle s’est répandue que le vaillant Léonidas et ses 300 soldats si loin de chez eux avaient donné leurs vies, pas seulement pour Spartes mais pour toute la Grèce et les promesses que ce pays porte en lui. Et aujourd’hui ici sur ce point pierreux de la Grèce nommé Platé, Xerxes et ses hordes vont quitter le monde des vivants.

AAHOOU !

Là-bas les barbares sont blottis, une terreur sans nom s’est emparée d’eux, leur étreint le cœur de ses doigts glacés ils savent bien quelles épouvantables souffrances leurs ont infligé les coups de glaives et de lances des 300. Or, ils voient maintenant à travers la plaine 10 000 soldats spartiates, marchant à la tête de 30 000 grecs libres.

AAHOOOU AAHOOU AAHOOU !

L’ennemi nous est 3 fois supérieur en nombre. 3 contre 1, c’est bien, pour des grecs ! Aujourd’hui, nous sauvons le monde du mysticisme et de la tyrannie et lui offrons un avenir plus radieux que tout ce que nous pouvons imaginer ! Dites tous merci à Léonidas et aux valeureux 300 pour la victoire !

AAHOOOU AAHOOU AAHOOU !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 537 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

HITMAN a ajouté ce film à 24 listes 300

Autres actions de HITMAN 300