17-07-17 A dark song

Avis sur A Dark Song

Avatar Ravages blog
Critique publiée par le

Il est vraiment difficile de ne pas exprimer son enthousiasme concernant A Dark Song.
Sans en dévoiler l’histoire, et si vous ne l'avez pas vu, je ne peux que vous recommander
de le voir sans en connaître l’histoire au préalable; tout ce que je peux vous dire c'est qu’il s’agit d’une brillant film d'horreur en huis-clos, perclus de bonnes idées, avec deux interprètes formidables et une économie de moyens jusqu’au-boutiste (la marque décidément imposée par la signature BlumeHouseFilm) dont la direction artistique (décors, costumes, objets) frôle la perfection.
Hélas, et malgré un vrai moment d’horreur comme on en a peu vécu récemment, le film déçoit en abandonnant ici et là, brusquement, sa sobriété providentielle au détriment de quelques poussés esthétiques un peu vaines et boursouflées, à l’image de cette apparition finale à la fois surprenante et en même temps déjà digérée le plan suivant.
Le film est déjà plus ambitieux lorsqu’il met en scène l’indicible, le mystérieux, dans cette épatante séquence de la cigarette d’outre monde par exemple.
Un autre problème également vient de la bande son: non pas la musique, tout à fait louable. Mais plutôt de l’univers sonore en général. Le film gâche ses silences pour les troquer contre une espèce de purée d’infra-basses et autres textures sonores à la mode pour provoquer l’empathie du spectateur et le sérieux forcé de la chose.
Dommage, car en gardant la tête froide et son réalisme économique jusqu'au bout, le projet aurait facilement pu s’élever au rang des classiques du genre. On pense à Hellraiser de Barker ou l’Au-delà de Fulci.
Si The witch, proche voisin anglais de ce film irlandais, avait réussi à proposer une vision revitalisée de notre imaginaire folklorique (en opposition avec l’approche ambiante contemporaine de tout rendre cool et accessible, y compris les pires monstres), A Dark Song échoue quant à lui à nous faire avaler son retournement moral.
Que raconte donc A Dark Song de notre époque : pas grand chose.
Mais putain, quel incroyable crescendo.

Sur le Blog.
Sur le Youtube.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 520 fois
2 apprécient

Autres actions de Ravages blog A Dark Song