Ce soir, sur D8...

Avis sur À la recherche de Vivian Maier

Avatar hpjvswzm5
Critique publiée par le

J'aime la photographie en tant qu'art et j'aime la pratiquer, et si je ne connais pas plus que ça l'oeuvre de Maier je l'apprécie. Alors bon, en regardant les sorties de la semaine je suis tombé par hasard sur ce film, dont le sujet m'intéresse forcément étant donné mes affinités avec le milieu et la photographe. Pour tout vous dire je ne le sentais pas trop, mais je m'attendais à au moins en apprendre un peu plus sur elle, et c'est plutôt le cas c'est déjà ça de pris. M'enfin, on en apprend bien plus sur sa vie que sur son art.

Le sujet est intéressant parce qu'il prend la forme d'une enquête, d'une investigation. Comme personne n'était au courant de l'existence de toutes ces photos, on essaye de remonter le fil pour connaître la personne à leur origine, savoir qui c'était, ce qu'elle a fait, comment elle s’appelait. Ce genre de curiosité me parle, ça touche à la fascination qu'on peut avoir pour l'art, pour une personne morte dont on découvre peu à peu la vie.

Le problème du film c'est la forme. Je ne le savais pas en allant voir le film mais c'est le mec qui a découvert les photos qui l'a réalisé, et ça se voit. Le film n'est ni plus ni moins qu'un document pouvant passer sur une chaîne publique. Et ça me gène. Je veux dire que je ne suis pas contre les interviews des personnes qui l'ont connues, mais tout à l'air trop écrit et surtout sur-monté. Il faut que tout ait du rythme, que tout soit noyé dans une musique pompeuse omniprésente, et qu'on coupe les interviews en petits bouts. On ne laisse pas toujours le temps à la personne de s'exprimer. On a parfois la voix off du mec pour que l'on comprenne bien ce qui se passe, ce qu'on fait là, rien n'est laissé à l'imagination. J'ai eu franchement l'impression de voir un truc préparé pour la télé, une émission du genre "machin, une vie incroyable".

L'aspect télévisuel se ressent de manière concrète, par la musique (je l'ai déjà dit), mais aussi par quelques effets de "mise en scène", comme au début où le gars dépose les cartons de négatifs sur le sol en accéléré, ou le coup de la caméra.

Alors après la forme à beau être agaçante, on apprend quand même des trucs sur la vie de cette femme... Et bien que la chasse à la vie privée dont semblent friands les américains me laisse un peu sceptiques, le film est toujours bon à prendre si on cherche à connaître un peu cette personne. Mais merde, il est où l'art ? Cette fascination qu'on peut avoir pour les photos ? Rien qu'a en voir certaines passer sur l'écran de temps en temps, ça donne envie d'en voir plus. Le film finit par se concentrer sur "l'histoire de la découverte de ces photos et de leur créatrice", mais pas sur les photos en elles-mêmes. Et je n'aime pas ce côté très américain de la fin, cette glorification de l'artiste qui va au-delà de ses photos elles-mêmes. Non vraiment sur l'artiste c'est finalement assez faible, on est très loin d'un mystère Picasso.

Après ce n'est pas si désagréable, et encore une fois instructif. Mais il manque un vrai regard de cinéaste pour faire un vrai film, un vrai sujet sur l'art à la hauteur d'un tel sujet qui, a priori est passionnant. Télévisuel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 457 fois
8 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de hpjvswzm5 À la recherche de Vivian Maier