Mon voeu le plus cher ? Que la magie de Disney persiste pour les siècles à venir !

Avis sur Aladdin

Avatar Papy_Jr13
Critique publiée par le

Aladdin ! 31ieme long-métrage d'animation Disney ainsi que l'histoire la plus magiquement déjanté du studio ! S'inspirant du conte des 1001 nuits, ce film nous plonge en plein coeur de l'Arabie pour découvrir sa culture et ses légendes. Qui de mieux qu'un marchand ambulant (doublé par Bernard Alane) pour nous conter cette histoire !

Aladdin (doublé par Paolo Domingo) : Voleur depuis son enfance, accompagné d'un singe aux multiples compétences, Abu, qui ne rêve de vivre comme un prince pour échapper à la misère. Certes, c'est un rêve très égoïste mais quand on le voit donner un pain, volé au péril de sa vie, on peut se dire qu'il pourrait faire du bien en tenant un tel titre. Téméraire, rusé et sympathique, ce sont ses mots d'ordre.

Jasmine : Princesse ne rêvant que de vivre dans la liberté de la simplicité du peuple. C'est l'antithèse de notre héros et c'est pour ça qu'ils vont si bien ensemble. Sa couleur de prédilection qu'est le bleu accentue son désir de s'envoler dans le bleu du ciel comme les oiseaux qu'elle libère. C'est un peu une Ariel sauf qu'on sur que tout le monde l'appréciera.

La romance entre ses deux là est une très bonne alchimie puisqu'ils possèdent des buts différents mais aux même pensées. Tous les deux prisionniers de leur statut social, ils vont remarquer que mendiant ou bourgeois sont des concepts totalement dérisoires. Il y a un côté "le Prince et le pauvre". Aussi, on aborde des règles diplomatiques plus exigeante.

Le Génie : Qui d'autres que le célébrissime et regrété Robin Williams pour interprêter un personnage aussi déjanté ! Et qui d'autre que l'une des voix françaises les plus célèbres que celle de Richard Darbois pour donner vie aux multiples pitreries de ce magicien ! On connait tous les légendes des Génies (ou Djinn qui sont en fait des esprits malfaisants et farceur. Heureusement que Disney n'a gardé que le côté farceur), 3 voeux limité à 3 règles ! Le personnage en lui-même est métaphoriquement le descendant de Merlin puisque tous deux enchainent les gags lié à des anachronismes non-stop sauf que Génie possède une panoplie d'imitations et de références aux autres classiques ou à notre vie réél mélangé à des jeux de mots d'une saveurs magiquement hilarante !

Jafar (doublé par la VF Dr House en personnage , Féodor Aktine) : Grand Vizir du sultan dont son unique but est est celui de : Devenir sultan à la place du sultan ! On sent du Iznogood en lui sauf que le côté humoristique est interprêté par son perroquet, Iago (doublé par Eric Métayer) mais il garde l'esprit combatif en trouvant des plans à chaque échec du dernier. [spoiler]Son premier était d'obtenir la lampe du Génie pour rapidement devenir sultan mais ça a foiré donc il se rabat sur un second qui consiste à épouser directement Jasmine.[/spoiler] Ce méchant est purement jouissif à regarder tellement il est sournois, manipulateur, excentrique et complètement diabolique avec un charisme qui fait palir Maléfique. Ce que j'ai adoré c'est qu'il a une évolution dans sa monté au pouvoir : d'abord Sultan pour gouverner un pays, puis sorcier pour gouverner la Terre et enfin Génie pour gouverner l'univers ! Ce vil serpent vous fera frémir par ses rires de pure folie !

La loi : J'ose le dire , la loi qui interdit à la princesse de se marier à nul autre qu'un prince est aussi un antagoniste puisqu'il empêche l'avancé du héros vers son but. C'est aussi grâce à cette loi que tout le message du film prendra un sens.

Thème : le message de ce film est celui sur la vérité ! "Mentir n'apportera que mensonge et désillusion, seul la vérité triomphera !" A cause de la loi, Ali est obligé de mentir pour vivre avec l'amour de sa vie. Hélas, ce mensonge doit persister sinon tout est fichu. Alors qu'il avait des occasions de dire la vérité, Ali s'engouffre avec d'autres mensonges. Ce qui rend notre héros assez frustré puisqu'il n'a rien accompli pour prouver son amour, tout le mérite revient à la magie du Génie. Ce fardeaux va peser sur ses épaules jusqu'à devenir réellement égoiste.
Evidemment , s'il y a un message, il se doit d'être appris et compris ! Lorsque celui-ci le sera, notre héros va jouer le role d'une clé, la clé de la liberté ! Il se libère de lui-même de son mensonge, cet acte qu'il aura accompli seul donnera la liberté à Jasmine d'épouser qui elle veut. Il rendra aussi la liberté au Génie, qui au final, n'était qu'un petit coup de pouce, un élan pour Ali afin qu'il puisse voler de ses propres ailes.

Je voudrais faire un aparté sur "L'Innocence d'Aladdin" : on dit que c'est un Diamant d'Innocence mais comment un voleur de bas étage peut être aussi pur qu'un diamant ? Tout simplement qu'il n'a jamais voulu cette vie de rue, il a été contraint par la force des choses. Voilà pourquoi il est innocent, il n'a rien fait volontairement.

Animation : Ca serait mentir que de ne pas dire que Disney sait encore se révolutionner dans ce domaine. En plus de l'animation traditionnel qui est un peu inférieur à la Belle et la Bête mais garde un charme des plus envoutant. Il y le rajout de l'image de synthèse pour la Caverne aux Merveilles ! Certes c'est pas aussi fluide qu'aujourd'hui mais pour un début à l'époque, c'est un exploit surtout pour nous offrir une des scènes les plus épiques du film et des classiques Disney.

Musique : On retrouve cette ambiance très orientale qui fait le charme de ces contrées lointaines avec un ajout des plus surprenant, une ambiance très Las Vegas apporté par le Génie qui prend son role de distordre la réalité très à coeur. Au niveau des chansons, c'est bien un des seuls à possédé plus de deux chansons cultes !

Nuit d'Arabie : ce n'est que l'intro mais ses airs orientales nous plongent direct dans l'ambiance.

Je vole : Chanson de présentation du héros où on nous décrit ses multiples capacités pour survivre à la dure loi de la rues et des gardes.

Je suis ton meilleur ami : On attaque du lourd car voilà THE chanson qui est une simple présentation du pouvoir incommensurable du Génie ! Il sait tout faire ! Ses talents feraient rêver plus d'un tellement il nous impressionne à modifier la réalité à sa guise.

Prince Ali : Encore du lourd car ceci est le prolongement de la dernière chanson en montrant encore plus les capacité illimités des pouvoirs de notre bon comique bleu. Et puis, entendre le chant de Darbois deux fois de suite, c'est juste un rêve éveillé !

Ce rêve bleu : Une des meilleurs chansons d'amour du studio ! On ne parle pas d'amour à proprement parler mais d'une promesse ! La promesse de découvrir des endroits plus merveilleux les uns des autres à travers le monde entier, la promesse de voler dans le bleu des cieux étoilés, au dessus des lois. C'est ça qui rend cette chanson si romantique.

Décors : Difficile de ne pas se répéter tellement c'est beau, surtout quand il s'agit d'illustrer de l'or ! Alors là, on en a pour nos jolies mirettes !

Emotion : Hilarité assuré avec le Génie et ses imitations à n'en plus finir et frisson de plaisir avec Jafar. Ce qui fait du Génie un excellent sidekick, c'est qu'il sait aussi vous faire tirer la larme de l'oeil. La scène de sa libération est juste touchante car on voulait tellement le voir libre. Le voir heureux que son voeu soit réalisé, c'est beau.

Avis Personnel : Rien à dire, c'est un de mes Disney favori !

Conclusion : Après ce chef d'oeuvre, quels seraient vos trois voeux ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 718 fois
4 apprécient

Papy_Jr13 a ajouté ce film d'animation à 2 listes Aladdin

Autres actions de Papy_Jr13 Aladdin