Avis sur

Albert à l'ouest par SpiralPad

Avatar SpiralPad
Critique publiée par le

La nouvelle comédie de Seth MacFarlane, le créateur de la série "American Dad" et du film "Ted", dont j'avais beaucoup apprécié l'humour cinglant et rentre-dedans.

Dans le Far West de 1882, mieux vaut être un homme, un vrai avec des cojones, car les façons de mourir sont multiples et les dangers constants (c'est d'ailleurs le titre en VO : "A Million Ways to Die in the West").
Albert, le héros de l'histoire incarné par MacFarlane, est hélas loin de tout cela. Il serait plutôt du genre couard et adepte de plaisanteries qu'as de la gâchette.
Alors, quand la belle Charlize Theron débarque et qu'il tombe sous son charme sans savoir qu'elle est en fait la femme du plus redoutable truand du coin (Liam Neeson), ça va forcément bouger.

Bon, comme je l'ai dit, j'aime habituellement l'humour de MacFarlane. Il oscille entre grosses vacheries, humour noir et humour gras. Le cocktail ne fait donc pas dans la dentelle.
Mais pour ce film, il semblerait qu'il n'ait retenu que la troisième partie du mélange, ce qui donne donc lieu à de très nombreuses blagues en-dessous de la ceinture (laxatif, blagues de cul, tout y passe).

A moins d'être vraiment fan de ce type d'humour, le film semble alors trèèèès long, d'autant que l'histoire est plus que rabâchée.
Y a quelques trucs à sauver évidemment : Liam Neeson en redoutable tueur, Charlize Theron toujours aussi bonne (je parle de son jeu d'actrice, tsss bande de pervers), deux ou trois gags excellents et quelques caméos superbes, notamment

[SPOILER]
Christopher Lloyd qui reprend son rôle de "Doc" Emmett Brown et qui bricole la DeLorean
[\SPOILER]

A part ça, on s'ennuie ferme, et on ne peut pas dire que l'on s'attache vraiment aux personnages.
Bref, passez votre chemin, à moins d'être vraiment un fan du réalisateur-acteur ou de ce type d'humour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 517 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de SpiralPad Albert à l'ouest