👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

All Inclusive est le genre de film qui d'emblée inclus deux questionnements intimes qui sont pourquoi et comment ?? Pourquoi regarder ce genre de bousin qui de toute évidence respire la médiocrité crasse et comment expliquer l'intérêt et la perte de temps consacré à passer 90 minutes devant un film qui a priori n'a absolument aucune petite raison de me plaire ? J'aurai pu invoquer la fin du confinement et le besoin d'évasion, de soleil et d'un divertissement qui ne froisse pas le cortex cérébrale, j'aurai pu parler d'un besoin de réévaluer soudainement à la hausse la filmographie complète de Max Pécas ou le plaisir de me délecter par avance de l'écriture libératoire d'une petite critique bien vacharde ... Pourtant il faut bien l'avouer rien ne justifie vraiment , si ce n'est une certaine complaisance masochiste, de se farcir la nouvelle farce moisie du duo *Onteniente / Dubos*c surtout quand on a pas encore terminé de regarder les films de Capra ou Orson Welles (ou même Claude Zidi et pour le coup ça marche même avec Arielle Dombasle) ...

All inclusive raconte donc l'histoire d'un type qui part seul à un voyage organisé dans un club de vacances après que sa petite amie se soit brouillée avec lui en plein aéroport. Durant ce voyage il fera la connaissance de Jean Paul un type un peu boulet qui s'incruste dans ces bagages et ses vacances en lui promettant de le conseiller pour récupérer sa bien aimée..

La chose la plus drôle dans All Inclusive reste ce paradoxe amère qui fait que cette comédie populaire et populiste est finalement un film bien triste et dramatique. Il n'est rien de plus déprimant que de voir des gens s'agiter jusqu'au pathétique dans un mauvais carnaval censé nous faire rire et qui ne parviennent qu'à nous faire soupirer d'une légitime exaspération. Dans tout ce triste festival de répliques paresseuses, de gags usés jusqu'à la moelle épinière de l'os, de gesticulations ridicules je ne retiendrai que la prestation de la comédienne Maïwen qui a le bon goût de se barrer du film après 10 minutes et de ne revenir qu'à la toute fin des hostilités. Pour le reste Franck Dubosc nous ressort son numéro de vieux beau bof et beauf avec pour ultime et dernière audace de comédie le besoin de nous montrer son cul. François Xavier Demaison n'est même pas mauvais, ni bon, il est, il erre dans les limbes d'un script à peine écrit sur des registres de pantalonnades franchouillardes et d'un humour d'un autre temps. Qu'il est bon de rire en jouant les homosexuels, en se moquant des vieilles cougars bouffies de solitudes, en pétant dans l'eau ou en prenant l'accent petit nègre face à cette insécurité qui règne loin du carcan du divertissement balisé des clubs de vacances. Non vraiment rien n'est drôle et la mécanique de comédie est aussi lourde que les répliques de Dubosc recyclant dans la poubelle jaune d'un mépris à peine dissimulé des vannes de campings .Une pointe de malaise et de tristesse m'aura même saisi en voyant Josianne Balasko en blonde et bas résilles se déhancher sur une barre de pôle dance ; pauvre Josianne moi qui vous ai tellement aimé dans les films du Splendid et dans les splendides films Trop Belle pour Toi et Cette Femme là , pourquoi avoir acceptée de te ridiculiser dans cette fange ? Comble de l'audace et du bon gout cinématographique le film de Onteniente s'offre un caméo de Kev Adams histoire d'achever les derniers spectateurs encore en coma artificiel.

All Inclusive n'est pas simplement une comédie française ratée de plus , c'est un film assez gênant à regarder tant pour ses interprètes que les spectateurs. Les grands manitous du divertissement populaire et de la déconne décomplexée me diront sans doute que je devrais me détendre un poil de cul et péter un coup en oubliant justement qu'il faut être extrêmement intelligent pour devenir vraiment drôle.

freddyK
1
Écrit par

il y a 2 ans

1 j'aime

All Inclusive
Fancy_
2

The worst crossover in History

Bon tout d'abord je ne sais ce qui m'a pris d'aller voir ce film le jour de sa sortie. Je ne connaissais pas l'intrigue, je savais juste qu'il y avait Mister V, et je voulais voir ce qu'il pouvait...

Lire la critique

il y a 3 ans

24 j'aime

3

All Inclusive
davidalin96
1

Pire que le cancer

C'est simple, on est resté la bouche ouverte pendant tout le film tant on était choqué à chaque scène par la platitude de l'humour, l'incohérence des personnages, le racisme sous-jacent, l'homophobie...

Lire la critique

il y a 3 ans

21 j'aime

All Inclusive
pierrick_D_
3

Critique de All Inclusive par pierrick_D_

Bruno et Paloma,dont le couple va mal,doivent partir pour un séjour en Guadeloupe mais madame a oublié son passeport et doit rester à Paris.Ils s'embrouillent et monsieur part seul mais il va passer...

Lire la critique

il y a 11 mois

11 j'aime

16

BAC Nord
freddyK
7
BAC Nord

Bac Options Polémiques

Autant le dire tout de suite je vais dans ce petit exercice critique sauter à pieds joints dans ce que je voulais pourtant dénoncer au départ. Un peu comme 95% des critiques que j'ai pu lire je...

Lire la critique

il y a 8 mois

43 j'aime

11

La Flamme
freddyK
4
La Flamme

Le Bachelourd

Nouvelle série création pseudo-originale de Canal + alors qu'elle est l'adaptation (remake) de la série américaine Burning Love, La Flamme a donc déboulé sur nos petits écrans boosté par une campagne...

Lire la critique

il y a plus d’un an

43 j'aime

3

La Meilleure version de moi-même
freddyK
7

Le Rire Malade

J'attendais énormément de La Meilleure Version de Moi-Même première série écrite, réalisée et interprétée par Blanche Gardin. Une attente d'autant plus forte que la comédienne semblait vouloir se...

Lire la critique

il y a 5 mois

34 j'aime

1