👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

J'attendais énormément de La Meilleure Version de Moi-Même première série écrite, réalisée et interprétée par Blanche Gardin. Une attente d'autant plus forte que la comédienne semblait vouloir se moquer des maux de notre époque en fustigeant au vitriol les dérives du féminisme, du véganisme, du spécisme, du complotisme, des théories du bien être, de retour à la nature et de l'accomplissement de soit. Si la série est percutante jusqu'au malaise lors des derniers épisodes et que le discours est d'une noirceur assumée en revanche le grand éclat de rire est lui tristement absent.

La Meilleure Version de Moi-Même est donc une série de 9 épisodes de 25 mn qui prennent la forme d'un faux documentaire suivant Blanche Gardin alors que cette dernière abandonne l'humour vache qui serait responsable de ses terribles douleurs intestinales. L'humoriste choisit alors de prendre soin d'elle, de s'ouvrir au monde et d'apporter sa caution aux combats militants qui lui semblent soudainement primordiaux.

La série écrite par Blanche Gardin en collaboration avec Noé Debré (Problemos) est tout de même assez déconcertante et il faudra dans un premier temps passer outre les premiers épisodes durant lesquelles la conversion de la comédienne a ses nouvelles lubies n'est pas encore assez fortes pour s'inscrire d'emblée dans l'acidité de la caricature. La forme pseudo documentaire fonctionne parfaitement, Blanche Gardin est formidable mais on reste sur une sensation bizarre que rien ne décolle vraiment hormis quelques scènes éparses comme lorsque l'humoriste tente d'expliquer à Aymercih Lompret et Dooly comment être drôle et bienveillant ou que son agent lui propose de trouver des rôles dans les poubelles de Marina Foïs. La série va mettre donc assez longtemps à trouver son rythme de croisière à mesure que le personnage s'enfonce de plus en plus dans l'absurdité de ses thérapies de bien être de plus en plus idiotes et de combats militants qui dans l'espoir de nous faire devenir meilleurs sont de plus en plus dégueulasses et excluants dans leur logique interne. La mécanique est assez imparable et à mesure qu'elle pense devenir meilleure le personnage est de plus en plus abject comme lorsqu'elle vire sa bonne par refus de domination, qu'elle oblige son compagnon à s'excuser d'être un homme blanc ou qu'elle rend sa liberté à son chien en forêt pour qu'il rejoigne les loups au nom d'un spécisme militant. Encore un fois l'écriture est pertinente, Blanche Gardin frappe fort, tape sur de nombreuses dérives extrémiste bien pensantes mais les occasions de franchement se marrer se font toujours aussi rares. Il faudra attendre le double épisodes durant lesquelles Blanche Gardin réunit en chef guérisseuse shaman un groupe de femmes pour un retour à la nature accompagné d'un jeûne purificateur pour trouver de belles occasions de rigoler enfin, notamment grâce à la comédienne Delphine Barril.

Lors des derniers épisodes le rire va même franchement se crisper lorsque l'humoriste se retrouve complétement rongée physiquement et mentalement par sa quête de sens et de pureté. Malade et au bord de la folie, certaines séquences sont alors plus proche de l'horreur psychologique que de la comédie pure comme lorsque Blanche entend dans sa tête des cris de femmes à laquelle elle voudrait porter secours en déambulant tel un fantôme dans les couloirs de son immeuble. Je suis peut être passé à côté de l'aspect humoristique, en revanche La Meilleure Version de Moi-Même provoque une sacrée décharge émotionnelle lors de son épilogue qui m'aura presque mis les larmes au yeux . Impossible d'oublier les regards que lance Louis CK le compagnon de Blanche à la caméra , et par extension aux spectateurs témoins et complices impassibles des ravages physiques et mentaux que cette femme ce sera infligée au nom du politiquement correct. L'humour, la noirceur, le cynisme et notre capacité à rire de tout sonne alors peut être comme notre seule et unique remède pour ne pas devenir complétement cinglé, perdu et malade face à un monde égocentrique, narcissique et malade de l'intégrisme sans compromis de ces combats les plus nobles.


Blanche Gardin m'aura souvent fait bien plus rire qu'avec La Meilleure Version de Moi-Même mais elle n'aura jamais semblée plus sincère et battante qu'avec cette série qui préfère la noirceur d'une réflexion introspective à la grosse poilade mais qui nous envoie en pleine tête que l'humour reste notre seule rempart et notre survie pour décrypter et s'amuser de la folie du monde.

freddyK
7
Écrit par

il y a 7 mois

34 j'aime

1 commentaire

La Meilleure version de moi-même
Samu-L
7

Pousse au cringe

La Meilleure version de moi-même est une mini-série semi-improvisée en forme de satire au vitriol, outrancière et grinçante dans laquelle Blanche et ses compères flinguent une partie des obsessions...

Lire la critique

il y a 5 mois

22 j'aime

La Meilleure version de moi-même
cesarsanchez
10

« T’entends pas la femme qui crie ? »

Je ne connaissais pas du tout Blanche Gardin à part quelques petites sorties bien énervées. Impossible de savoir ce que j’allais voir à part une vague histoire de caca. En tout cas, absolument rien...

Lire la critique

il y a 7 mois

14 j'aime

La Meilleure version de moi-même
GuillaumeL666
5

De l'estime de soi

Je pense ne pas me tromper en affirmant que La Meilleure version de moi-même est la première série originale Canal+ (hors formats courts c'est-à-dire Bref, Les Kassos et Bloqués) que je regarde. Si...

Lire la critique

il y a 6 mois

11 j'aime

La Flamme
freddyK
4
La Flamme

Le Bachelourd

Nouvelle série création pseudo-originale de Canal + alors qu'elle est l'adaptation (remake) de la série américaine Burning Love, La Flamme a donc déboulé sur nos petits écrans boosté par une campagne...

Lire la critique

il y a plus d’un an

48 j'aime

3

BAC Nord
freddyK
7
BAC Nord

Bac Options Polémiques

Autant le dire tout de suite je vais dans ce petit exercice critique sauter à pieds joints dans ce que je voulais pourtant dénoncer au départ. Un peu comme 95% des critiques que j'ai pu lire je...

Lire la critique

il y a 10 mois

46 j'aime

11

La Meilleure version de moi-même
freddyK
7

Le Rire Malade

J'attendais énormément de La Meilleure Version de Moi-Même première série écrite, réalisée et interprétée par Blanche Gardin. Une attente d'autant plus forte que la comédienne semblait vouloir se...

Lire la critique

il y a 7 mois

34 j'aime

1