La vie peu commune d'un homme normal.

Avis sur American Beauty

Avatar Psycox
Critique publiée par le

Raconter l'histoire d'un héros, un type incroyable qui a sauvé le monde, qui est le plus fort, le plus brillant, c'est simple.
Raconter l'histoire d'un type normal, qui ne vit pas vraiment, qui se contente de voir les jours qui passent, le plaisir de vivre étant totalement absent, c'est autre chose.

American Beauty c'est avant tout pour moi un film dénonciateur d'une société, du train-train quotidien, des clichés les plus courants... le tout raconté d'une manière poétique.

On suit le parcours de Lester Burnham, père d'une fille en pleine quête personnelle, tourmentée par des problèmes d'adolescente lambda, qui voit son père comme un pauvre type n'ayant jamais rien eu à faire d'elle, Jane; et le mari d'une femme entreprenante psychorigide et formatée par le système, attirée par la réussite et les apparences, Carolyn. Comme le laisse présager cette description de la situation familiale, leur routine n'est rythmée que par les confrontations père-fille et surtout mari-femme. Carolyn gère à la fois le rôle de mère, et de chef de famille, laissant Lester comme un fantôme, la "chose" qu'on préfère cacher aux autres afin de préserver une image positive en apparence.

Mais un jour, tout va basculer. Lester ne supporte plus d'être une loque, et décide de se rebeller, de s'affirmer afin de se sentir, pour la première fois depuis longtemps, vivant. Tout s'enchaîne ensuite dans la famille; Carolyn tombe amoureuse d'un collègue "parfait", véritable modèle de société et de réussite, un idéal pour elle, Jane quand à elle commence à s'intéresser à un curieux voisin qui l'observe à travers sa caméra nuit et jour, pendant que Lester lui aussi tombe amoureux... de la "meilleure amie" de sa fille.

Chacun trouve enfin une raison d'être, et dans ce cadre de vie bouleversé, les langues se délient.

American Beauty est un film qui m'a touché, de part sa dénonciation et sa manière poétique de raconter les choses. Kevin Spacey, acteur pour lequel j'ai un profond respect et que je considère comme un de mes acteurs favori, est magistral dans son rôle d'homme normal pas si normal que ça, à des années lumières de Roger Kint (Usual Suspect) ou de John Doe (Seven).

Quoi de mieux pour finir que de parler de la scène du sachet plastique flottant dans le vent, filmé par le voisin mystérieux, qui finalement nous montre que mêmes des choses aussi simples peuvent être belles.

Pari réussi pour Sam Mendes, qui à mon sens a réussi à créer un film touchant et mémorable !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2397 fois
54 apprécient

Psycox a ajouté ce film à 4 listes American Beauty

Autres actions de Psycox American Beauty