J'aime pas les Arabes hein ! J'aime pas les Noirs ! Mais toi j't'aime bien, même si t'es Noir !

Avis sur American History X

Avatar Navarno
Critique publiée par le

Bonjour, je suis un jeune qui n'a pas beaucoup de jugeotte et qui a un peu la haine depuis la mort de son "papa-un-peu-beaucoup-raciste". Mon semblant d'opinion a trouvé refuge au temple de l'antisémitisme et du racisme toutes catégories. Avec mes copains skinhead, on a monté un club de néo-nazis. Notre mentor est un gros porc qui ne sait pas trop de quoi il parle mais on l'aime bien parce qu'il pense comme nous (pas beaucoup, donc).

Et en ce moment, on a la haine contre les Noirs, on break du Noir parce que... parce que... parce qu'on a la haine ! Ouais, on a la haine ! On sait pas trop pourquoi on a la haine mais on a bien la haine ! Y'a des statistiques qui disent que les Noirs sont pas des gentilles personnes (parce qu'elles ne sont pas blanches) alors on va s'occuper de leur cas avec mes copains paumés au crâne rasé.

Mais là, j'ai merdé parce que je me suis fait choper par les flics pendant que j'en butais deux sur le pas de ma porte. "Ils étaient Noirs et ils voulaient voler la voiture que mon Papounet m'a donnée avant de mourir, vous auriez fait quoi à ma place ??". Du coup, je me retrouve en cabane et je parle avec des gens qui pensent comme moi et qui ont des croix gammées tatouées comme moi. Tout comme moi quoi. Mais plus ça va et moins ça va avec ces copains-là. Ils sont pas aussi antisémites que moi, je suis un peu déçu par leur comportement.

Je me sens frustré et en plus je marche en boitant depuis que ces copains-là m'ont serré dans les douches. Je vais aller parler au Noir sympa-qui-détient-la-vérité pour qu'il m'explique pourquoi je me suis fait défoncer. "Tu as la haine, mon fwè'e. Faut pas avoi' la haine, mon fwè'e." Mais bon sang, mais c'est bien-sûr ! OK, j'ai compris ! La haine, c'est fini ! Je m'en vais voir ma famille au terme de ma purge pour expliquer à mon petit frère très très influençable qui veut tout faire comme moi que la haine, et bah "c'est pas très très bien hein !".

Sauf que j'ai fait des trucs pas très bien par le passé et c'est pas ma bonne parole qui va changer mon passif de garçon paumé que j'étais (mais plus maintenant, c'est fini, j'ai retrouvé mon chemin grâce à mon prof d'histoire de l'époque qui s'est reconverti en GPS pour l'occasion). Alors, les Noirs qui ont toujours la haine contre moi malgré toutes mes années de rédemption vont s'en prendre à ma famille pour remettre les compteurs à égalité. Et PAN le frérot !

J'ai les glandes. Mais mon frérot mort va quand même nous pondre une sacrée citation digne d'un épisode de Les Frères Scott avant de clore pour de bon ce film très très moralisateur.

Plus sérieusement, je mets 3/10 à ce film parce que j'apprécie Edward Norton et bien que le ton du film soit très moralisateur, American History X met quand même le doigt sur un certain malaise social (et qui s'étend bien au-delà des USA) qui est l'inégalité "Blancs/Noirs" ou "Noirs/Blancs" (rayer la mention inutile).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1936 fois
17 apprécient · 14 n'apprécient pas

Autres actions de Navarno American History X