Waterboy !

Avis sur Aquaman

Avatar f_bruwier_hotmail_be
Critique publiée par le

Depuis ses débuts en 2013, le DCEU (entendez par là "univers ciné étendu DC Comics", pour faire court), tel le Titanic, ne cesse constamment d'être à deux doigts du naufrage. D'abord inauguré en grande pompe avec "Man of Steel" en tentant clairement de se démarquer du concurrent MCU en proposant un ton plus sombre et réflexif, plombé ensuite par deux échecs critiques, pas tellement mérité pour le 1er ("Batman V Superman"), totalement pour le second ("Suicide Squad"), pour ensuite renaître de ses cendres de manière réussie ("Wonder Woman"), le DCEU aura finalement connu une sérieuse débâcle l'an dernier avec "Justice League" qui, tel le 1er "Avengers" du MCU, se devait d'être le film de tous les records, celui qui, à long terme, devait sceller définitivement son avenir cinématographique.

Bref, après moult tergiversations, voici donc que débarque le fameux "Aquaman", déjà étiqueté de "film sauveur du DCEU", (rebaptisé depuis "Worlds of DC").
Alors, verdict : bon ? pas bon ?
Sans être une catastrophe, ce 1er film consacré au roi d'Atlantis n'est pas non plus une grande réussite. Suite aux mauvaises critiques presse et aux scores aux box-office assez en-dessous de ceux des films du MCU, les producteurs de la Warner ont visiblement décidé de changer de directives (plus de légèreté, de fun et d'humour ; moins de sérieux et de psychologie). Le résultat s'en fait cruellement ressentir. Tel quelques-uns de ses confrères marvelliens, "Aquaman" est donc un film d'aventure à l'humour sur-dosé et au schéma désormais bien connu (un dialogue sérieux - une vanne- une baston numérique). En choisissant la facilité (reproduire la formule gagnante de la concurrence sans prendre de risques), le film se prend les pieds dans le tapis; facilité que l'on retrouve également en terme d'inspiration. Alors, oui visuellement, le film est superbe, et c'est son gros point fort. L'océan, ses profondeurs, ses peuplades (imaginaires, dans ce cas-ci), ainsi que ses batailles sont très bien représentés à l'écran. L'esthétique est très léché, coloré sans être dans l'excès, et ses décors sont très créatifs. Ceci dit, les morceaux de bravoure en eux-même ne sont rien d'autre qu'une compilation (assumé certes, mais dépourvue de finesse) de ceux des sagas "Indiana Jones", "Star Wars", "Le Seigneur des Anneaux", "Alien" et même un zeste de James Bond (pour la scène de l'avion au Sahara). Si ces moments d'aventures sont par moments assez efficaces, comme la fameuse séquence de la Trench dans laquelle le réalisateur James Wan nous rappelle son goût pour un certain cinéma d'épouvante (il est notamment le réalisateur de "Conjuring", "Insidious" et du 1er "Saw"), les trois quarts sont moyennement convaincants, la faute de véritable innovation. A force de jouer la carte de l'ambition à tout prix histoire de redorer le blason d'un univers cinématographique bien malmené, "Aquaman" n'apparaît plus que comme une bouillabaisse beaucoup trop chargé que les trop flagrantes incrustations numériques (les inévitables fonds verts et pixels sont beaucoup trop visibles) finissent par franchement affadir.

En terme d'interprétation, Jason Momoa, dans le rôle-titre est assez bon, il faut bien le dire. Viril jusqu'au bout des ongles, bâtit comme un Hercule, bourru tout en sachant se montrer tendre et parfois même drôle (dans le bon sens du terme), le comédien arrive à bien faire exister son personnage, à le rendre facilement identifiable dans ses bons comme ses mauvais moments. A ses côtés, on retrouve avec plaisir Willem Dafoe, en mentor et conseiller de bon aloi, Nicole Kidman (bien que les recours aux bistouri et botox commencent à se faire un peu trop remarquer) en mère d'Aquaman est plutôt badass et pour le coup très utile à l'intrigue et enfin, Dolph Lundgren, bien que sous-exploité, se révèle plutôt bon dans un rôle à contre-emploi (celui de Nereus, roi du royaume de Xebel) de son registre habituel, l'acteur étant le plus souvent cantonné aux "gros bras".
Du côté des visages moins connus, on citera Patrick Wilson, aperçu entre autres dans "Watchmen" de Zack Snyder et le drame indépendant "Little Children" de Todd Field; au jeu très nuancé dans le rôle d'Ocean Master, demi-frère d'Aquaman, partagé entre folie destructrice et rage de vaincre. Ceci dit, si la distribution est assez bonne dans l'ensemble, on ne peut néanmoins qu'être atterré par le jeu fade et sans saveur d'Amber Heard qui interprète Mera, la fille du roi Nereus. Bien que très jolie, la jeune comédienne, de par son visage assez peu expressif, ne parvient jamais à nous faire ressentir de l'émotion pour son personnage, par ailleurs éclipsé par le charisme de Jason Momoa.

En quelques mots, bien que très divertissant par moments et visuellement très beau, "Aquaman" ne parvient malheureusement pas à séduire complètement. A force de jouer la carte du sur-dosage en terme d'humour, d'action et d'effets spéciaux, le film finit par prendre l'eau (sans mauvais jeux de mots), empilant les références des meilleurs sagas d'aventures et de science-fiction sans faire preuve de saveur.

Pas catastrophique mais pas brillant non plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 629 fois
2 apprécient

f_bruwier_hotmail_be a ajouté ce film à 1 liste Aquaman

Autres actions de f_bruwier_hotmail_be Aquaman