Par le pouvoir du trident

Avis sur Aquaman

Avatar JimmyJoubin
Critique publiée par le

Une année sans production DC semble être une éternité. Plus d’un an après le gâchis Justice League, Warner dégaine le très attendu Aquaman, premier film ayant pour héros Arthur Curry. Mis en scène par James Wan, créateur de Saw, Insidious, Conjuring ou encore Furious 7, le film est une grande réussite et parvient à moderniser ce personnage considéré par beaucoup comme ringard et simple copain des poissons.

Et pour vous dire, quel énergie ! Quelle claque ! Pendant les 2h23 qui composent le film, j’ai pris mon pied. C’était beau, rafraichissant avec des séquences à couper le souffle. Non seulement j’avais adoré les débuts de Jason Momoa l’an dernier dans Justice League, mais alors là, je suis carrément enthousiaste concernant son incarnation du personnage. Certains peuvent le trouver beauf et lourd dans les blagues qu’il peut faire mais dans le ton général, Momoa excelle et donne un gros coup de fouet et de pep’s à un personnage qui en avait besoin pour briller sur grand écran. Aquaman déborde de générosité dans ce qu’il veut proposer à son public et James Wan sait comment mettre en scène tout ça. Sa maitrise de la mise en scène est à couper le souffle rendant chaque séquence d’action unique. Toujours plus inventif et créatif, celui qui s’est fait un nom dans l’horreur se lâche complètement pour offrir au héros, un premier film solo digne de ce nom.

Avec une telle carte blanche, c’est une véritable orgie visuelle. Les scènes débordent d’éléments à contempler. Par les couleurs, par l’univers maritime et les divers royaumes qui le compose, Aquaman ne cesse de surprendre à chaque séquence. Sur Terre comme dans la mer, James Wan peaufine chaque détail pour présenter un monde très riche, au grand potentiel. Je ne sais pas où le cinéaste à puisé son inspiration mais je reconnais avoir penser à Abyss. Tous les environnements sont à couper le souffle et parviennent à nous transporter dans des abimes plus magnifique les uns que les autres. Sur Terre comme en mer, l’action ne s’arrête jamais. La maitrise de James Wan pour la mise se voit clairement, et je pense aux plans séquences de la course poursuite sur les toits d’un petit village sicilien, ou là vraiment, j’avais des étoiles dans les yeux tellement c’était fluide et dynamique.

De la même manière que Wonder Woman l’an passé, Aquaman permet de mettre en lumière un héros, un dieu de l’univers DC qui n’avait jamais eu droit à une adaptation malgré les tentatives. Le schéma narratif reste celui d’une « origin-story » mais au bout du compte, tous les éléments introduits embellissent le film. Certains personnages ne bénéficient pas d’une grande écriture, comme certains des dialogues, pas très fin et par moment cucul. Je pense que la sous-intrigue Black Manta n’avait pas sa place dans ce premier film car on n’y passe pas assez de temps, et l’interprétation de l’acteur reste a désirer (comme celle de Michael B. Jordan dans Black Panther). Il est simplement présent pour préparer le terrain d’une potentielle suite. Beaucoup diront que les enjeux et le scénario brouillon desservent le film. Je ne suis pas entièrement d’accord puisque pour un premier plongeon dans les salles, Arthur Curry s’en sort extrêmement bien.

Vouloir faire de ce premier film centré sur Aquaman une sorte d’origin-story est peut-être ce qui le désavantage à première vue. On passe pas un énième récit initiatique, la quête d’identité d’un héros qui ne se considère pas comme tel mais là où l’histoire prend vraiment toute son importance, c’est bel et bien dans son troisième acte qu’on entre dans une déchainement hallucinant. Jason Momoa, donne tout ce qu’il pour rendre ce dénouement complètement dingue. Porté en plus par la composition de Rupert Gregson-Williams (déjà derrière Wonder Woman), le film grimpe en qualité constamment. Les thèmes composés pour ce nouveau DC sont excellent et digne d’une production de cette ampleur. J’avais reproché cela aux Marvel (hors Avengers), ce manque de thème marquant et puissant. Chose que DC fait avec brio, engager des auteurs de qualité capable de rendre justice aux personnages. Hans Zimmer et Junkie XL pour ne citer qu’eux, en sont le parfait exemple.

Aquaman est donc le film que j’attendais si ce n’est bien plus, m’impressionnant par son esthétique et sa générosité. Ses acteurs, Jason Momoa, Amber Heard (libérant tous les pouvoirs de Mera à la perfection) et Nicole Kidman se donnent à fond pour donner corps à des personnages inédits. Avec tant de potentiel et tant de de charisme, il me tarde de revoir Arthur Curry dans une nouvelle aventure, plus profonde et plus développé maintenant que l’univers est introduit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 509 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

JimmyJoubin a ajouté ce film à 4 listes Aquaman

Autres actions de JimmyJoubin Aquaman