L'homme et l'enfer blanc

Avis sur Arctic

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Naufragé dans le désert blanc et hostile de l'arctique, un homme réfugié dans une carcasse d'avion tente de survivre dans un froid polaire. Un évènement inattendu va le contraindre à changer ses habitudes et à prendre des risques.

Arctic est un survival islandais de Joe Penna de 2019.

Arctic est un survival d'une grande sobriété. Ici, point de course poursuites ni de multiples protagonistes, juste un homme qui lutte contre la nature par moins 50 degrés. L'homme va croiser le chemin d'un gigantesque ours blanc et recueillir une femme, seule rescapée du crash d'un hélicoptère. Il va la soigner tant bien que mal.

Arctic nous montre un homme combatif, débrouillard et imaginatif. Pourtant, contraint par l'état de santé de celle qu'il a recueillie, l'homme va tenter de rejoindre une station située à proximité. Le chemin qui l'attend va tourner au calvaire.

Le dépassement de soi dans une nature hostile
Quasiment documentaire et plutôt statique durant les trois quarts du métrage, j'ai particulièrement apprécié Arctic pour son dénouement très émouvant et l'héroisme de son personnage principal en plein dépassement de soi face une nature impitoyable et à un sort résolument contraire. Diminué par les blessures et les engelures, l'homme va tout surmonter pour atteindre son but. Son combat altruiste pour sauver cette femme force l'admiration. Les dix dernières minutes poignantes incroyablement immersives de ce film quasiment sans paroles sont inénarrables.

Chapeau Monsieur Mikkelsen!

"Hello..."

Ma note: 7/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1465 fois
15 apprécient · 1 n'apprécie pas

dagrey a ajouté ce film à 2 listes Arctic

Autres actions de dagrey Arctic