La maladie d'amour

Avis sur Au premier regard

Avatar papagubida
Critique publiée par le

Quel plaisir.. Vraiment, quel plaisir de voir un film qui traite deux sujets "sensibles" et épineux avec tant de finesse. Réussir à parler du handicap et de l'homosexualité sans tomber dans la facilité et le stéréotype, c'est tellement beau. Beaucoup de films qui ne traitent qu'un seul de ces deux sujets ont déjà beaucoup de mal à rester réaliste, sans cliché et ne pas tomber dans le mélodrame à deux balles.. Et ce film traite les deux sujets avec brio, en évitant tous ces pièges.

Je trouve également très plaisant de voir un film qui parle de l'homosexualité sans en faire la pièce centrale de l'histoire. Beaucoup de films avec une histoire d'amour gay ne parlent quasiment que de ça. Ici, c'est presque secondaire, le fait que le héros tombe amoureux d'un mec ne prend pas toute la place, on en fait pas tout un plat, c'est important mais pas trop. Au final, on s'en fout presque de sa sexualité, le réalisateur met en scène cette histoire d'amour comme on mettrait en scène n'importe quelle histoire d'amour dans un film romantique hétéro, on ne fait pas tout un fromage pour montrer que le héros est rejeté par la société parce qu'il est gay et que c'est pas bien vu et que du coup il le vit mal parce que quand même les gens disent haut et fort que c'est pas très naturel et qu'être amoureux d'un autre garçon c'est quand même pas "normal normal".. Là non, il est amoureux d'un gars, point. Tout comme dans 90% des films d'amour les gars sont amoureux d'une fille, point. Une sorte de banalisation de l'homosexualité qui fait plaisir à voir, on avance. (Ce procédé là, de "banaliser" l'homosexualité en la mettant au second plan, c'est un peu ce que fait aussi Xavier Dolan avec, par exemple, "J'ai tué ma mère". Le héros est gay, mais on s'en fout, c'est normal et secondaire).
De plus, on évite donc tous les stéréotypes.. On a pas "le mec gay qui parle à toutes les filles", "la fille qui traîne avec un gay parce qu'elles rêvent toutes d'avoir un meilleur ami gay", "le gay efféminé parce que c'est bien connu tous les gays sont des tapettes qui parlent et bougent comme les filles", etc.. On évite absolument toutes ces saloperies d'idées reçues, et ça aussi, ça fait plaisir.

Cette homosexualité est presque mise au second plan puisqu'on a pas un film d'amour centré sur l'homosexualité, mais bien sur un ado aveugle qui rêve de partir loin et qui, par hasard tombe amoureux d'un mec.. Mais on ne se concentre pas sur cette histoire d'amour, on se concentre sur le héros aveugle. Et c'est sans doute ça qui fait la différence. On ne se concentre pas totalement sur l"homosexualité, pour bien montrer que ce n'est pas un sujet si important, que l'homosexualité n'est pas un PROBLEME, donc il n'y a pas de raison de ne parler que de ça dans le film. Et j'adore cette démarche.
L'histoire se révèle très touchante, on n'en fais pas trop.. Malgré l'homosexualité et le handicap, on ne sombre pas dans le pathos larmoyant. Au contraire, on suit un héros qui ne s'apitoie pas sur son sort, sans doute même beaucoup moins que son entourage, et qui cherche à aller de l'avant. Et c'est donc un beau message d'espoir qu'apporte ce film. On peut être handicapé par la vie et s'en sortir, et même trouver l'amour.
La réalisation est dans l'ensemble plutôt sobre mais de temps en temps, une excellente idée vient se glisser. De jolies images.. Et beaucoup de détails qui veulent dire beaucoup de choses. Par exemple, ne serait-ce que l'arrivée du nouvel élève qui vient se placer à côté de Giovanna. C'est tout bête, on ne le voit que quelques secondes ce gars, mais cette scène veut dire beaucoup de chose, c'est un beau message, très symbolique. C'est une toute petite scène qui veut dire "même quand l'amour te joue un mauvais tour, il y aura toujours une nouvelle personne à rencontrer qui peut faire la différence. Tout le monde peut être remplacé". Juste avec une petite scène de quelques secondes et un personnage qui sourit au bon moment, le réalisateur arrive à nous dire ça. Et il y a pas mal de scènes de ce genre, qui dégagent des choses fortes. La toute dernière scène, sur le vélo, est toute simple, mais également forte dans ce qu'elle représente et signifie. Les acteurs de ce film sont absolument tous très bon, rien à ajouter sur ce point.

Un très beau film. Simple, sobre, mais diablement subtil et intelligent. Simple mais percutant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 368 fois
2 apprécient

papagubida a ajouté ce film à 2 listes Au premier regard

Autres actions de papagubida Au premier regard