Jeune trio d'acteurs en état de grâce

Avis sur Avril

Avatar Fritz Langueur
Critique publiée par le

Ce premier film de Gérald Hustache-Mathieu est une jolie fable. Elle nous conte l’éveil à la vie d’une jeune fille totalement immaculée des affres du monde extérieur puisque retranchée dans un couvent depuis sa naissance. Jusqu’au jour où elle découvre qu’ailleurs il y a la vie, sa vie. La découverte d’un frère jumeau va la pousser à quitter un temps l’univers aseptisé dans lequel elle a évolué depuis toujours.
Commence alors un parcours initiatique très pudique qui viendra sublimer toutes les qualités qu’elle possède : pureté, naïveté et beauté. Elle ne connaît rien mais découvre tout, avidement sans porter de jugement. Tout est bon à prendre sans ambiguité, comme les fleurs qu’elle aime dessiner, elle s’ouvre au soleil, à l’air, à l’eau.
Ce film est empli de douceur et de sérénité. Il s’en dégage un charme intemporel et poétique qui va bien au-delà du simple récit, très simpliste. Certaines scènes sont inoubliables ; celle où elle découvre avec Pierre comment l’on mélange les couleurs pour préparer un rouge parfait, ou bien encore celle où son frère, homosexuel, qui tel un disciple lui demande de lui apprendre à prier, sans oublier la scène de la restauration de la chapelle, toute symbolique de l’amour innocent fusionnel qui lie nos quatre personnages.
Et si l’on peut contester la fin, qui fait basculer l’état de grâce dans lequel nous étions plongés, c’est justement pour mieux servir la fable dont on ne retient que la moralité : que celui qui possède une grande beauté intérieure perçoit toute la beauté du monde.
On ne peut s’empêcher de penser à Eric Rohmer à travers cette première œuvre. Une certaine manière d’exprimer une histoire simple mais enchanteresse, avec le même souci du dépouillement qui parle au cœur bien plus qu’à la raison… Et ce ne sont pas les acteurs qui viendront contredire cela car ils sont tous merveilleux. Sophie Quinton est radieuse, Miou Miou touchante, quant à notre trio de garçons (Nicolas Duvauchelle, Clément Sibony et Richaud Valls) ils sont à la fois épatants et désarmants de talent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 456 fois
4 apprécient

Fritz Langueur a ajouté ce film à 1 liste Avril

Autres actions de Fritz Langueur Avril