Avis sur

Avril par L'Homme Qui Lit

Avatar L'Homme Qui Lit
Critique publiée par le

Avril -qui devait initialement s'appeller Les poils du pinceau- est le premier long métrage d'Hustache-Mathieu. L'histoire d'une presque-soeur dans un couvent dirigé par une intégriste religieuse, qui découvre qu'elle a été abandonnée devant le couvent avec un petit garçon. En retraite dans une chapelle, elle profite de son isolement pour partir à la recherche de son frère. C'est sur sa route qu'elle croise le so sexy Nicolas Duvauchelle, et qu'ils partent ensemble en Camargue rejoindre son frère, qui est en villégiature dans un cabanon sur la plage avec son copain.

J'ai adoré, dans ce film, le jeu de Sophie Quinton, qui nous offre le spectacle d'un éveil à la vie comme on en voit rarement au cinéma. Assistée par Nicolas Duvauchelle dans ce rôle tendre, les scènes sont touchantes. L'histoire nous rappelle que les plaisirs se situent parfois dans les plus petites choses.

Seul bémol, les scènes de fin, qui contrastent pas mal avec le film, notament cette scène dans la chapelle, qui dénote vraiment avec le ton général de l'oeuvre. Mais je ne vous en dis pas plus, vous jugerez par vous même.

Un beau tableau, en tout cas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 522 fois
3 apprécient

Autres actions de L'Homme Qui Lit Avril