Un film tout en puissance et en intensité !

Avis sur BAC Nord

Avatar Vampilou
Critique publiée par le

Bien plus qu’une simple histoire vraie, c’est avant tout le reflet d’une société, d’un métier et de tout ce qui l’entoure, celui de policier, de gendarme, des forces de l’ordre dans sa globalité même. Applaudis, autant que hués, ce sont des hommes et des femmes qui sont bien souvent sous le feu des projecteurs, que l’on critique sans savoir le quart de ce qu’ils peuvent vivre ou de ce qu’ils peuvent subir au quotidien. Ce sentiment d’impuissance, de ne plus servir à rien, parce qu’ils n’ont que peu de marge de manœuvre, parce que dans la rue, ce sont les caïds des quartiers qui font la loi maintenant. Ils ne peuvent plus agir, sous peine de représailles, d’émeutes, de violence ou d’insultes, ils ont cette sensation terrible d’abandonner les habitants, qui eux, n’ont pas demander de vivre dans cette atmosphère gangrenée par la haine. La réalisation de Cédric Jimenez est impressionnante de qualité, c’est une immersion extraordinaire qu’il nous offre, au plus près de ces travailleurs, de ces quartiers, dans tout ce qu’il y a de plus brutal et crû. Il ne nous cache pas la réalité d’une société qui est bien la nôtre, de cette jeunesse en perdition, qui voit un avenir brillant et surtout facile dans le trafic de drogue, mais aussi de la violence qu’il engendre inévitablement. En ce qui concerne le scénario, il retrace les faits d’une affaire bien réelle, mais il n’est pas question de savoir qui est coupable ou non, l’essentiel est de montrer la façon dont les évènements se sont mis en place. C’est avant tout l’histoire d’une équipe prête à tout pour rendre leur ville meilleure, pour faire tomber les têtes pensantes de ces gros trafics qui pourrissent le quotidien de toute une population, quitte à parfois franchir certaines limites. Je ne dis pas qu’il faille cautionner certaines méthodes, mais lorsque tout le monde sait comment ça fonctionne, que les hiérarchies valident et que c’est presque l’unique moyen de lutter contre ces personnes, de les arrêter une bonne fois pour toutes, alors, on comprend. Mais qu’advient-il lorsque le système déraille, à qui l’on s’en prend, qu’elles sont les premières têtes à tomber, c’est malheureusement ce qui va se passer ici, ce dont nous serons témoins, de la plus terrible des manières. Une descente aux enfers qui prend aux tripes, qui vous lacère par une certaine injustice, par les dégâts qu’elle peut faire, sur des hommes pourtant solides, mais touchés au plus profond de leurs valeurs, détruits à la vue du monde entier. C’est poignant, terriblement stressant même durant certaines scènes très immersives, c’est un récit qui met à rude épreuve, qui ne nous épargne rien et qui nous laisse le souffle coupé à de nombreuses reprises. Quant au casting, il est excellent, Gilles Lellouche est admirable dans ce rôle, en grande fan de François Civil, je l’ai trouvé incroyable et Karim Leklou vient rejoindre ce trio extraordinaire.

En bref : Bien plus qu’une affaire judiciaire, c’est le reflet d’une société, d’un métier plus particulièrement, qui perd peu à peu de ses fonctions, de son statut, au profit d’un laxisme dont ils souffrent au quotidien, c’est une histoire percutante, bouleversante même, qui nous livre une vision tout à fait réaliste et brutale, par bien des aspects !

Avis complet sur le blog

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 45 fois
1 apprécie

Autres actions de Vampilou BAC Nord