Avis sur

Bad Boys II par crowley

Avatar crowley
Critique publiée par le

Des types se balancent des cercueils pleins à la tronche, on cadre deux rats en train de s'envoyer en l'air, ou les nichons bleuis d'une bimbo morte en amorce d'un Martin Lawrence sous coke. La caméra fait n'importe quoi avec une rare efficacité, la photo s'assure que chaque plan soit bien composé d'une couleur et de sa complémentaire, et pendant ce temps on pète tout à l'écran: les voitures, les gens, les décors, les moeurs, tout.

Une heure et demi plus tard, alors qu'on sort lessivé de la troisième course-poursuite du film, la fille (pas la bimbo morte, une autre) se fait enlever.
"Shit just got real" dit un Martin Lawrence contrit. Will Smith fronce les sourcils. Une caméra tourne lentement autour d'eux.
Un peu plus tard, mais pas trop, des trucs explosent, boum, des voitures roulent, vroum, et des gens meurent, argl.

Je suis ressorti de tout ça en réalisant qu'avec Bad Boys II, Michael Bay avait très largement dépassé le stade du cinéma bas du front qu'on associe habituellement à ses films pour entrer de plein pied dans la décadence la plus totale. C'est vraiment terriblement con, mais extrèmement jouissif, précisément parce qu'il se fout absolument de tout.
Malheureusement, il ne renouvellera pas vraiment l'exploit avec Transformers.

Il y a aussi une confirmation : Will Smith a un sens du rythme et de la comédie absolument bluffant de maîtrise.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1301 fois
28 apprécient

Autres actions de crowley Bad Boys II