👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je me 5/10 parce que je ne sais pas trop quelle note mettre, donc dans le doute...

C'est un peu facile de mettre 1/10 sous prétexte que c'est un court métrage français avec un message clairement féministe, donc on a les réactions habituelles sur les prétentieux bobo hipster parisien. Ces "bobos parisiens" m'apparaissent plus comme naif que prétentieux.


Je suis globalement d'accord avec le message, certains hommes peuvent se comporter comme des porcs vis à vis des femmes qui sont jugés attirantes/bonnes/baisables par les hommes hétéro, au point que ces femmes le vivent mal.
Mais le personnage principal s'adresse à tous les hommes, parce qu'évidemment nous les mecs on est incapable de respecter une belle femme et on est incapable de penser à autre chose qu'au sexe.
Si il ne s'agissait que du harcèlement de rue je n'aurais rien à redire, mais là elle parle également des hommes qu'elle fréquente et qui d'après elle sont tous des connards.

Le problème ce n'est pas la beauté mais plutôt la réaction qu'elle peut provoquer chez certaines personnes, les personnes moins belles n'ont pas d'avantage de ce côté là.
On peut aussi s'attendre à ce qu'une femme finisse par comprendre quand un homme ne s'intéresse à elle que pour son physique.
On vit dans un monde où la beauté est omniprésente, que ce soit au cinéma, à la télé, dans les magazines, les lycéens et lycéennes qui sont jugés laid(e)s en prennent plein la gueule tous les jours, être beau ça serait une révolution dans leur vie. Le message est très bancal, très maladroit.

Et surtout, une femme doit être belle/attirante dans les pays occidentaux parce que la beauté est devenue omniprésente dans les différents médias, mais que dire des autres cultures où la femme n'a même pas le droit de s'afficher librement? Les femmes qui sont obligés de porter la burqa? Les femmes violés qui sont considérés comme responsable de leur viol?

Le harcèlement de rue est un problème, le sexisme est un problème. Mais la beauté n'est pas un problème.
Kira1
5
Écrit par

il y a 7 ans

8 j'aime

3 commentaires

Bad Girl
-Ether
1
Bad Girl

Apologie de la fiente de pigeon parisien.

Mesdames, messieurs. Ci-gît la dernière bouse en date d'un microcosme parisien, adepte des sujets qui fâchent, des vrais sujets provenant des vrais français de la véritable France : le malheur des...

Lire la critique

il y a 7 ans

46 j'aime

18

Bad Girl
Krokodebil
2
Bad Girl

Au secours, je suis belle !

Là, honnêtement, je n'ai pas compris. Peut-être parce qu'il est bien tard. Que je ne suis plus très sobre. Que je m'apprête à faire une nuit blanche pour prendre l'avion dans l'état d'épuisement le...

Lire la critique

il y a 7 ans

29 j'aime

6

Bad Girl
Moizi
1
Bad Girl

Hot Problems

Je ne peux que céder à l'appel du misérabilisme ! C'est ma faiblesse, je suis curieux ! Et je dois dire que ce Bad Girl m'a pour le moins comblé, je ne m'attendais pas à ça ! Parce que ce n'est même...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime

10

Bad Girl
Kira1
5
Bad Girl

Critique de Bad Girl par Kira1

Je me 5/10 parce que je ne sais pas trop quelle note mettre, donc dans le doute... C'est un peu facile de mettre 1/10 sous prétexte que c'est un court métrage français avec un message clairement...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

3

Adieu au langage
Kira1
4

Critique de Adieu au langage par Kira1

Adieu au langage est un film expérimental de toute évidence, mais quand même.... Un film peut être expérimental et avoir un sens, là le sens est vide et le message est digne d'une mauvaise...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

La France Big Brother
Kira1
2

1984 fap fap fap

Après nous avoir fait peur dans "la France orange mécanique", Laurent Obertone veut nous faire passer un message. Il tient absolument à ce que vous sachiez qu'il a lu et compris 1984 de Georges...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

2