Voyou au grand coeur.

Avis sur Bandido caballero

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Bandido caballero est la première (co)production de Robert Mitchum, sans doute attiré par le sujet de la révolution mexicaine au milieu des années 1910. Celui-ci joue un mercenaire américain, vendu à la cause des rebelles, qui doit voler une cargaison d'armes à l'armée mexicaine, tout en essayant de séduire la femme du chef des trafiquants d'armes.

Tout comme le personnage de Mitchum, Richard Fleischer était un mercenaire des studios, allant là où les projets le menait. Ici, il est dans une réalisation gère inspirée, avec un acteur principal qui semble aimer se regarder à l'écran, au point qu'à part Mitchum, je ne sais plus qui joue dans Bandido caballero. Néanmoins, j'ai été séduit par un admirable plan-séquence inaugural où toute la situation politique du Mexique est expliquée en quelques minutes.

Mais en-dehors de ça, j'ai peiné à voir des qualités, autres que formelles, la bataille finale à la fin, et c'est tout. D'ailleurs, le film sera un échec en salles, mais paradoxalement, grâce à la présence de Mitchum, un succès à la télévision.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 150 fois
6 apprécient

Autres actions de Boubakar Bandido caballero