Affiche Barbe-bleue

Barbe-bleue

(1901)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 0
  2. 2
  3. 1
  4. 7
  5. 25
  6. 59
  7. 75
  8. 33
  9. 12
  10. 2
  • 216
  • 6
  • 61

Barbe-Bleue épouse sa huitième femme avec force argent pour l'heureux père de la mariée. Devant partir en voyage il confie son château et son trousseau de clef à sa bien-aimée qui va bientôt découvrir ses défuntes compagnes d'infortune...

Casting : acteurs principauxBarbe-bleue

Casting complet du court-métrage Barbe-bleue
Match des critiques
les meilleurs avis
Barbe-bleue
VS
Blockbuster

Super-production pour l'époque, Méliès reprend, comme avec Cendrillon, un conte bien connu de Charles Perrault, cette fois, il s'agit de Barbe Bleue. Mais la durée est doublée et on atteint les 10 minutes ! Une longueur exceptionnelle pour 1901 ! Pourtant à la différence de Cendrillon, Méliès ne souhaite pas mettre un aspect fantasmagorique à ce film. Certes, l'histoire s'y prête un peu moins, mais je pense surtout qu'on est ici sur les premiers pas d'un Méliès conteur et plus seulement...

Du bon et du moins bon

En s'attaquant au conte de Charles Perrault, Georges Méliès offre un court-métrage plus long que ce qu'il n'avait déjà fait auparavant. Durant un peu plus de dix minutes, l'oeuvre déçoit quelque peu sur le fond, dans sa volonté d'amuser un peu trop la galerie. Par contre sur la forme, l'oeuvre n'a pas trop mal vieilli. Barbe-bleue c'est l'histoire d'un riche homme qui épouse sa huitième femme sans qu'on ne sache ce qu'il est advenu des précédentes. Il doit un jour s'absenter et confie toutes... Lire l'avis à propos de Barbe-bleue

1

Critiques : avis d'internautes (8)

Barbe-bleue
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Barbe Bleue (1901)

Il s'agit d'une court métrage de 10 minutes, ce qui est déjà long pour 1901. Le film est bien construit. Il y a une succession de scénettes avec changement de décors. Cela donne du rythme au film même si la caméra reste fixe durant chaque scénette. Le film est riche en décors peints. Pour montrer l'importance de la clé Méliès procède à son grossissement car il ne fait pas de gros plans. La mise... Lire l'avis à propos de Barbe-bleue

Avatar greenwich
7
greenwich ·
Critique de Barbe-bleue par Zogarok

Dans les années 1860, Pierre-Jules Hetzel commande au sculpteur et dessinateur Gustave Doré une série de gravures pour une édition de luxe du recueil des Contes de Perrault. Cette série fascinante, enchanteresse et pourtant réaliste, aspirée par le versant ténébreux suggéré par les contes, accompagnera les représentations des générations suivantes. Méliès s'en... Lire la critique de Barbe-bleue

1
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·
Découverte
Critique de Barbe-bleue par Maqroll

Film ambitieux puisqu’il est le deuxième de Méliès à dépasser les dix minutes (après Jeanne d’Arc), Barbe bleue pose - comme Cendrillon avant lui - le problème de l’adaptation d’un texte au cinéma. Les images résument grossièrement l’essentiel de l’intrigue et sont toujours filmées à plat, sans aucun souci de montage en dehors de celui utilisé pour les trucages. La durée du film lui permet... Lire la critique de Barbe-bleue

1
Avatar Maqroll
7
Maqroll ·
Toutes les critiques du court-métrage Barbe-bleue (8)

InfosBarbe-bleue

Scénaristes
Georges Méliès
Producteurs
Star Film
Vous pourriez également aimer...