Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche Barberousse

Barberousse

(1965)

Akahige

12345678910
Quand ?
8.6
  1. 14
  2. 1
  3. 7
  4. 21
  5. 44
  6. 111
  7. 298
  8. 712
  9. 917
  10. 633
  • 2.8K
  • 596
  • 5.1K

Nous sommes à Koishikawa au XIXe siècle. Kyojio Niide, un médecin hargneux mais généreux, décide d'entrainer un jeune apprenti, Noboru Yasumoto.

Casting : acteurs principauxBarberousse

Casting complet du film Barberousse
Match des critiques
les meilleurs avis
Barberousse
VS
Peinture sociale chatoyante en noir et blanc

En commençant à regarder Barberousse, je me disais déjà que j'étais sceptique sur l'attribution d'un dix à ce film. Non je n'allais pas mettre un dix à un film se passant dans un hospice. Ca, c'était avant de me laisser charmer petit à petit... Red Beard grows on you, comme on dit. Moi qui n'y connais pas grand-chose en technique cinématographique, cadrage et compagnie, je peux dire que j'ai trouvé la réalisation de Barberousse majestueuse. Cela m'a fait l'effet d'une longue peinture...

79 11
L'Arnaque Barberousse

Le film commence par une énorme arnaque, dès l'exposition du récit, et crée d'office une inévitable frustration. Un jeune médecin est envoyé dans un hospice, sans trop savoir ce qu'il y fera. Il apprend finalement qu'il va y être engagé et devoir y bosser comme jeune interne, à son grand désarroi, puisque ça y pue la misère, le malheur et la pauvreté. Le décor de l'hospice est typiquement japonais, avec ces inévitables panneaux en croisillons de bois coulissants, qui s'ouvrent et se... Lire l'avis à propos de Barberousse

19 4

PostsBarberousse

Critiques : avis d'internautes (69)
Barberousse
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Barberousse > Barbe-Bleue > BarbeNoire

C'est avec une certaine mélancolie que j'écris cette critique un peu particulière pour moi à bien des égards, déjà car c'est un des 3 longs métrages de Kuro que j'avais déjà vu. Durant ce marathon lancé maintenant il y a quelques semaines, c'est plus de vingt ans de cinéma que j'ai traversé jusqu'à présent dont dix huit en compagnie d'un duo prolifique qui prend fin ici. Après seize films... Lire la critique de Barberousse

60 7
Avatar Gwimdor
10
Gwimdor ·
Critique de Barberousse par Alligator

Ils sont forts les sagouins ! Mifune et Kurosawa font encore un très grand film! Bien sûr, l'écriture et la mise en scène d'Akira Kurosawa épatent par leur intelligence. Le résultat est formidable, écoutez, il n'y a pas meilleur résumé : formidable ! Encore une fois, Kurosawa propose un film surprenant. Ce coup-ci, ce sont des sketchs finement intégrés à une trame générale : un... Lire l'avis à propos de Barberousse

5
Avatar Alligator
9
Alligator ·
Découverte
Splendeurs et misères des courtes tisanes

La philanthropie, ça n’existe pas, je ne connais pas d’humaniste qui ne soit pas un tantinet misanthrope. Ou alors un sourd aveugle mâtiné d’un couillon. L’humaniste qui se respecte ne peut pas s’aveugler sur la pathétique nature humaine et s’il doit faire passer un correctif quelque part, un bon coup de gamelle sur la gueule vaudra toujours mieux que vingt-six discours mielleux. Kurosawa et... Lire l'avis à propos de Barberousse

166 17
Avatar Torpenn
10
Torpenn ·
Des barbes et des couleurs

Non, ce n'est pas l'histoire d'un pirate anglais flamboyant et sanguinaire qui dévaste les Caraïbes armé de ses 6 pistolets (ça c'est Barbe Noire). Ce n'est pas non plus le récit du gars qui collectionne les cadavres de ses femmes comme un lépidoptériste s'attache à ses papillons (ça c'est Barbe Bleue). Et ça ne conte pas les aventures d'un empereur germain qui part en Croisade pour affronter... Lire l'avis à propos de Barberousse

42 2
Avatar fabtx
10
fabtx ·
Critique de Barberousse par limma

Akira Kurosawa a réalisé trois films sur le thème de la médecine (L’ange ivre, Duel silencieux et Vivre -à voir prochainement) il continue en adaptant l’ouvrage de Shugoro Yamamoto, Barberousse. Un film de plus de trois heures qui semble bien long mais nécessaire pour mettre en image chaque saynète. Les histoires que nous racontent les patients, éclairent sur leurs... Lire la critique de Barberousse

14 3
Avatar limma
8
limma ·
Toutes les critiques du film Barberousse (69)
SéancesBarberousse
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Barberousse
Bande-annonce Barberousse
Vous pourriez également aimer...