Cowabunga ! Un cross-over surprenant même si il est dur à croire sur le papier.

Avis sur Batman et les Tortues Ninja

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

C'est drôle, c'est avec le comics du même nom que j'ai commencé à lire des comics et que j'ai apprécié au point de vouloir en lire de plus en plus. Aujourd'hui, l'adaptation cinématographique est enfin disponible et je me suis précipité dessus dès que je l'ai vu. Alors, j'ai beau adorer le comics, ça ne veut pas dire que je ferais une comparaison entre les deux, je vais me contenter d'analyser le film uniquement, comme d'habitude. Sinon, je suis un très grand fan des deux univers séparés et, même si on dirait une blague sur le papier, on a eu le droit a un cross-over fort sympathique.

  • Positif

Personnages: Batman est un justicier qui cherche à faire respecter la loi dans sa ville mais qui va avoir beaucoup de mal tout seul en affrontant Shredder et Ra's al Ghul. Il va devoir apprendre à faire équipe avec les Tortues Ninjas pour sauver sa ville, c'est un héros sérieux qui doit apprendre à faire confiance aux autres, une évolution intéressante à suivre.
Les Tortues Ninjas sont des mutants spécialistes des arts martiaux venant de New-York et qui sont venus à Gotham pour arrêter Shredder. Chacune des tortues a une personnalité différente, Leonardo est le chef protecteur qui veut protéger ses frères, Raphaël est le rebelle dur et fort qui préfère se débrouiller seul, Donatello est le cerveau du groupe qui compense son manque de savoir en combat en savoir intellectuel et Michelangelo est le comique du groupe qui essaye de détendre l'atmosphère. Chacune de ces tortues a un aspect intéressant à découvrir et est rapidement attachante.
Barbara / Batgirl est une héroïne assez discrète mais qui cherche aide avec ses capacités intellectuelles en priorité, et ça marche en plus. C'était le choix idéal pour que Donnatello est son reflet du coté de Batman.
Damian / Robin est une jeune garçon qui cherche à se faire apprécier par son père (surtout en tant que Batman), il est plus attachant en agissant un peu plus comme un enfant et en se retrouvant en Raphaël (un gamin avec beaucoup de caractère qui ne supporte pas de perdre).
On remarque que les membres de la Bat-family et des Tortues Ninjas se reflètent en chacun d'entre eux: Batman et Léonardo en tant que chefs responsables, Donatello et Batgirl en tant que cerveaux des groupes,Raphaël et Damian qui sont les plus costauds et les plus caractériels ainsi que Michelangelo et Alfred qui sont les comiques du groupe (même si Alfred est beaucoup plus sérieux).
Alfred est un majordome qui est toujours présent pour Bruce lorsqu'il a besoin d'aide, il est un peu mis de coté dans ce film mais c'est normal, on ne sait pas trop comment le traiter dans ce long-métrage, il est plus un comic-relief mais il est impossible de faire un film Batman sans Alfred (sauf si ça traite d'une séparation douloureuse comme dans "The Dark Knight Rises").

Méchants: Shredder est un tyran qui cherche à régner sur le monde grâce à son organisation, et il pense y arriver avec l'aide de Ra's Al Ghul et de son puits de Lazare, ça se comprend dans sa soif de conquête quand on le connait. Aussi, c'est un guerrier très puissant qu'il faut éviter de sous-estimer, au point de mettre K.O le héros de Gotham quand même. Bref, c'est un méchant que j'adorais avant mais qui me fait continuer espérer que ce méchant a encore des chances d'être adoré. Rha's Al Ghul est un maître assassin qui veut détruire Gotham avec l'aide du sérum de Shredder pour transformer les habitants de Gotham en animaux dont l'instinct primaire reprendrait le dessus. C'est un tyran assumé et le méchant idéal pour s'associer avec Shredder parce qu'ils sont très ressemblants. Baxter est un professeur lâche qui travaille pour Shredder sans avoir le choix, il est à l'image du fait d'être une mouche alors je ne vois pas le problème.

VF: Je n'ai pas retrouvé le nom des comédiens en VF mais ce sont des bonnes VF qui ont des voix qui collent aux personnages et qui s'investissent dans leurs rôles. Maintenant, la voix de Batman passe bien (il nous fallait du temps, c'est tout) et les VF des derniers films "Ninjas Turtles" ont été repris pour les mêmes personnages, ce qui est un pur plaisir à écouter parce que leurs voix passent très bien sur leurs personnages.

Combats: C'est quelque chose d'important dans chaque film de super-héros et on a encore le droit à de beaux combats. Quel que soit le combat qui a lieu dans ce long-métrage, il y a de quoi être heureux, surtout les combats entre Batman et Shredder, j'adore ces combats en particulier. De plus, ce sont des bons combats qui nous racontent quelque chose d'intéressant sur les personnages à chaque fois.

Animaux: Le choix des animaux pour les quelques méchants d'Arkham qui se font transformer sont très bien trouvés en fonction des personnages. Par exemple, on a le Joker qui est un serpent parce qu'il est aussi sournois qu'eux, Harley Quinn qui est un chien parce qu'elle ne fait qu'obéir au joker (en général en tout cas) ou encore Bane en tigre parce qu'il est aussi féroce qu'eux quand ils se battent.

Animation: J'avais un petit peu peur avec le style graphique mais je me sens rassuré après avoir visionné le long-métrage. L'animation est bien travaillée avec de beaux mouvements pour les personnages et les couleurs sont bien travaillées Bref, le style peut en faire douter certains mais c'est réellement une belle animation pour ce long-métrage.

Histoire: Les Tortues Ninjas sont venues à Gotham pour arrêter Shredder, leur pire ennemi, mais elles vont devoir s'associer à Batman afin de mettre fin aux projets de Raz'Al Ghul qui s'est associé à Shredder pour détruire Gotham. C'est une histoire intéressante à suivre qui donne envie de voir si cette équipe va fonctionner pour arrêter leurs ennemis.

Introduction: Démarrer le long-métrage avec des ninjas qui tentent de s'introduire dans à Power Industrial et des sauveteurs cachés dans l'ombre est une bonne introduction qui nous donne envie d'en savoir plus sur qui sont ces ninjas, pour qui travaillent-ils et qui sont ces mystérieux justiciers qui ont empêché ce vol.

Références: Il y a pas mal de références très bien placées dans ce long-métrage, comme le comics où Bane a brisé le dos de Batman par exemple. Bref, ce sont de bonnes références qui ne nous obligent pas à les connaitre pour les comprendre, on peut continuer le long-métrage sans savoir ce que c'est.

Humour: C'est surement parce que je suis habitué aux tortues ninjas et que je les aime ainsi mais je trouve que l'humour est réussi. En général, c'est Michelangelo qui fait les blagues parce qu'il agit en tant que comic-relief du groupe et ça marche, il m'a fait sourire pas mal de fois dans ce long-métrage.

Mise en scène: Elle fonctionne bien dans la majorité du long-métrage. Elle arrive à rendre certaines scènes plus intenses (en tension) et arrivent à nous faire comprendre beaucoup de choses sans avoir besoin de dialogue, surtout dans les combats. Ce n'est pas la meilleure mais c'est du bon travail.

Fin: Une fin heureuse pour les deux familles après tous ce qu'ils ont traversé et c'est une fin largement méritée. On est heureux de voir les tortues et Batman se réunir autour d'une pizza pour fêter la victoire (un peu comme Astérix et le banquet du village à chaque fin de BD et de film).

Musiques: Elles ne sont pas excellentes mais ce sont de belles musiques à écouter qui passent bien en fonction de ce qui se passe et qui arrivent à nous raconter ce qui se passe à l'image. Surtout la musique de la bataille finale qui est ma préférée de tout le long-métrage.

Développement: Dans un cross-over, les deux camps doivent apprendre l'un de l'autre et c'est le cas ici. Chaque personnage évolue assez pour tirer une leçon de ses alliés, surtout chez Batman et Léonardo. En tout cas, c'est un très bon développement pour tous nos héros.

Décors: Ce n'est pas une surprise, les décors sont extrêmement bien travaillés dans ce long-métrage et ça se voit. Chaque lieu de ce long-métrage a été travaillé comme il se doit, même si la Batcave est moins impressionnante que d'habitude, ça reste plaisant à voir.

Génériques: Je ne m'arrête pas aux génériques en général mais là, ce sont de beaux génériques qui donnent un aspect fort sympathique, dans le même genre que le comics "Sin City". En tout cas, ce sont de beaux génériques qui font plaisir à voir.

3D: On voit de la 3D dans certaines séquences et c'est bien fait. Principalement parce que ces séquences ne sont pas un mélange de 2D et de 3D mais aussi parce que la 3D est réellement bien travaillée dans ces quelques séquences.

  • Négatif

Design Donatello: Alors, Raphael a une corpulence un petit peu plus importante pour montrer qu'il est le plus fort du groupe mais je ne comprends pas pourquoi Donatello est aussi maigre, il aurait pu avoir un design basique comme Leonardo et Michelangelo. C'est un détail mais, dans le dernier film live il avait été massacré en tant que représentation des nerds et là, il est montré physiquement comme le plus faible alors que ce n'était pas nécessaire, on aurait pu se contenter de son savoir au lieu de son physique maigrelet.

Connaissances: Je vais être honnête, ceux qui ne connaissent pas l'univers de Batman et des Tortues Ninjas seront un peu perdus dans tout ça, ils iront même jusqu'à se demander qui vient de quelle univers à la base. Ou alors, ils se poseront des questions sur qui est Shredder et quelle est sa motivation en tant que méchant. Personnellement, je connais les deux univers et je n'ai pas été perdu (même avant de lire le comics du même nom) mais on peut comprendre ceux qui se sentiront perdus.

Prononciation: C'est un détail mais c'est un détail que j'ai besoin de comprendre, pourquoi les Tortues prononces "Wayne Entreprise" à l'anglaise et Alfred le prononce à la française ? Résultat, ça me fait douter sur la bonne manière dont il faut les prononcer dans ce long-métrage (même si c'est le premier d'ordinaire). Après, ce n'est pas un drame mais c'est un petit détail gênant quand on chipote, ce qui est mon cas.

Manque: Je ne vais pas me plaindre de l'absence de Splinter parce que je ne voulais pas une copie conforme du comics mais il y a deux absents que je ne comprends pas, c'est Bebop et Rocksteady. Ce sont les hommes de main les plus fidèles de Shredder et je ne comprends pas qu'ils soient absents dans ce long-métrage. A part eux, je ne vois pas le problème avec les absents (surtout vu la scène cachée).

VF figurant: Je suis désolé, la majorité des VF sont bien mais je n'y arrive pas avec le pingouin. Je sais que ce comédien de doublage a déjà doublé le Pingouin dans un Batman mais on est très loin de Philippe Peythieu qui avait une voix beaucoup plus adaptée au personnage. Bref, c'est un détail mais j'ai vraiment eu beaucoup de mal avec cette nouvelle voix.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Avantage: J'en vois certains qui vont se plaindre que Batman reprenne facilement l'avantage face à Shredder après que Raphaël l'ait frappé et, à cela, la réponse a déjà été donné par Leonardo lors de son entraînement avec Batman. La technique que Shredder a utilisé consomme beaucoup d'énergie vitale (elle est même mortelle à un certain niveau) et c'est pour ça que Batman arrive à le battre plus facilement après, moins d'énergie vitale = moins de chances de frapper et battre Batman.

Asile: Donc, Ra's a pour idée de libérer le joker à l'asile afin qu'il y mette la pagaille avec les autres super-méchants, c'est une idée très bien trouvée. Ceux qui connaissent le joker savent à quel point il est imprévisible et dangereux, le libérer est donc la meilleure solution pour mettre des bâtons dans les roues de nos héros (même si c'est un peu recopié sur "Arkham Asylum").

Scène cachée: Oui, il y en a une à la fin du générique et elle annonce une suite avec encore plus de difficulté qu'avant pour nos héros mais ça sera pour un prochain épisode. En tout cas, voir Shredder revenir à la vie et le voir être devenu comme le Joker annonce un ennemi des plus dangereux et jamais vu dans les comics.

Baiser: Ça fait vraiment bizarre de voir un chien et un serpent se toucher la langue. Bon, étant donné qu'on est dans un asile de fou, ça ne m'a pas choqué mais je comprends la réaction de Michelangelo en voyant ça, j'aurais eu la même. Mais, je pense que c'était une blague voulue par les scénaristes alors pourquoi pas.

Transformation: Batman qui se fait changer en chauve-souris géante à cause du venin et du rétro-mutagène ? Mais c'est magnifique ça. Non seulement, c'est une belle référence à Man-Bat mais c'est aussi une bonne idée pour que les Tortues l'aident à se sortir de là.

Au final, c'est un très bon cross-over que j'ai eu l'occasion de voir. Avec une belle mise en scène, une animation de qualité, des personnages très bien travaillés et reflétés en chaque membre de l'équipe, un humour qui fonctionne et une histoire des plus intéressantes avec un de mes méchants de comics préférés. Après, la manque de Bebop et Rocksteady me donne un peu de regrets, la voix du pingouin ne colle absolument pas, ceux qui ne connaissent pas les univers seront un peu perdus et le design de Donatello est un peu douteux comparé à ses frères. Mais bon, ça reste un très bon cross-over dont je suis fan. Le comics est effectivement plus sombre mais le coté un peu plus coloré passe bien avec ce long-métrage, si vous aimez Batman et les Tortues Ninjas, je ne peux que vous recommander ce long-métrage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 613 fois
6 apprécient · 2 n'apprécient pas

FloYuki a ajouté ce film d'animation à 4 listes Batman et les Tortues Ninja

Autres actions de FloYuki Batman et les Tortues Ninja