Menhir

Avis sur Ben-Hur

Avatar drélium
Critique publiée par le

Chef d'oeuvre. Ma confiance en la fougue Dimitricyclienne ne s'y est pas trompée. C'est très mélodramatique néanmoins, et le mieux serait de le voir avant la version de William Wyler, parce que l'histoire est connue de tous malheureusement et scrupuleusement la même. On pourrait aussi le qualifier de chef d'oeuvre du blockbuster Chrétien. Tout est là, comme dans un Mel Gibson, héros irréprochable, mélodrame baveux, épreuves redoutables, frères de sang vengeurs, batailles épiques, testostérone en pagaille, injustice criante, miracle du Sauveur, etc. Heureusement, tout reste d'une grâce exquise par le muet et la musique sublime, à des années lumière de la confiture moderne. Et le tout est colossal et vous écarquille les yeux à intervalles réguliers. Rien que la bataille navale et la course de chars, c'est bon, tout le monde peut aller se coucher 90 ans plus tard. On n'hésitait pas à faire dans le grandiose avec les décors et dans le violent avec les cascades à l'époque, même avec une majorité de plans fixes. Ne serait-ce que ce magnifique et hallucinant plan de fin où l'énorme immeuble du sénat s'écroule sur la foule laisse bouche bée. Les caméras embarquées pendant la course et l'entrée dans l'arène clôt le sujet. Si en plus, Jésus a la pudeur de n'être qu'un avant-bras et que les relations douloureuses entre juifs, romains et chrétienté sont mises sur la table sans ménagement et que s'ajoutent finalement d'autres scènes touchées par la grâce comme celle des lépreuses devant la porte. N'en jetez plus, tout était déjà dit à l'époque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 646 fois
25 apprécient · 1 n'apprécie pas

drélium a ajouté ce film à 1 liste Ben-Hur

Autres actions de drélium Ben-Hur