Des aliens...et des aliénés

Avis sur Bird Box

Avatar Théloma
Critique publiée par le

Pourquoi faut-il que les scénaristes américains ajoutent toujours de l'improbable à l'invraisemblable ?
Prenons une invasion extraterrestre par exemple. Avec des aliens malintentionnés, invisibles et qu'il ne faut surtout pas regarder sous peine de devenir neuneu. Et des humains qui se font décimer en moins de deux sauf une dizaine qui réussissent à se planquer dans une maison et parmi lesquels deux homosexuels, deux retraités, deux jeunes, deux noirs, un asiatique et deux femmes seules histoire que tout le monde soit bien représenté. Eh bien pas de chance, les deux jeunes sont pas réglos, le vieux est con (et réac), la blonde est conne (mais gentille), l'homo est courageux (mais con)...autant de bêtise aussi concentrée parait peu probable mais c'est ainsi. Du coup on se dit tout de suite que Sandra Bullok et Trevante Rhodes forts de leur assurance, de leur corps musclé et de leur clairvoyance (enfin jusqu'à une certaine limite) ont de fortes chances de survivre à tous ces bras cassés.

Dont acte.

Passé la première heure, qui va donc servir à nous délester de la présence de ces personnages encombrants et ceci dans autant de scènes prévisibles : le courageux qui meurt bêtement, le fragile qui craque, la blonde qui gaffe et compromet la survie du groupe, le vieux qui pète les plombs...on se retrouve enfin avec nos deux héros tous muscles et yeux bandés s'organisant cinq ans durant une petite vie pépère à cultiver des courgettes et éduquer deux petits gosses dont on voit bien qu'ils ne croient pas un seul instant à ce scénario loufoque dans lequel on les a embarqués.
D'autant que non contente d'avoir affaire à des aliens mal lunés notre petite famille de survivants jardiniers doit en plus se coltiner des aliénés enfuis d'un asile qui par la volonté du saint esprit des scénaristes échappent miraculeusement à la vindicte extraterrestre. Et s'en font même le bras armé (faut bien que ça flingue un peu quand même sinon quoi )
Tout cela est déjà bien invraisemblable mais pas d'inquiétude le plus improbable est encore à venir....je vous en épargnerai le résumé mais je vous le dis rapidement les yeux dans les yeux : au royaume les aveugles, Sandra Bullock est assurément la reine.

Personnages/interprétation : 5/10
Scénario/histoire : 4/10
Réalisation/photo/musique : 6/10

5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1664 fois
22 apprécient · 3 n'apprécient pas

Théloma a ajouté ce film à 3 listes Bird Box

Autres actions de Théloma Bird Box