👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Deux potes cinquantenaires en proie aux doutes sur leurs choix de vie sont catapultés 30 ans en arrière pour se refaire l'adolescence. Sans être super originale (youhou, Quartier Lointain ?), l'idée est sympa et ouvre des perspectives scénaristiques intéressantes... que le film ne s'autorisera pas vraiment à développer, préférant blaguer sur les 80's et repomper des gags de Back to the Future (et ils sont pourtant 7 crédités au script). Tout ça pour conclure sur une morale assez réac' (aime ta vie telle qu'elle est et ne cherche pas à la changer) avec son slogan choc "la vie est un brouillon qu'on ne peut pas remettre au propre" qui, ô talent, se contredit totalement avec les changements radicaux survenus dans la vie du perso de Dubosc qui [spoiler totalement incroyable] redevient un bon petit bourgeois monogame.

C’est d'autant plus dommage que l'interprétation de Merad et Dubosc n'est pas trop mauvaise, même si le premier ne parait pas savoir s'il doit incarner un cinquantenaire ou un ado en crise, et que les séquences consacrées à la relation entre Dubosc et son père sont plutôt touchantes, confirmant la direction dans laquelle le film aurait gagné à aller. Bis demeure enfin une véritable ode à la gifle comme méthode éducative et laisse en suspens cette question : comment Merad peut-il porter ses fringues de 17 ans vu son évolution pondérale ?

il y a 2 ans

1 j'aime

Bis
Aqualudo
3
Bis

A nous les garçons bis vers le futur ... du pauvre

Enième comédie reposant sur un duo - Merad le médecin qui se fait chier mais en fait non et Dubosq le queutard à la française - censé nous porter aux nues du rire, sous la houlette d'une valeur sûre...

Lire la critique

il y a 6 ans

11 j'aime

Bis
CamilleMekahNat
5
Bis

Les comédies françaises, c'était mieux avant.

Franck Dubosc + Kad Merad + Dominique Farrugia, on sait d'avance que ça va pas être un chef d'oeuvre de finesse et encore moins la claque cinématographique de l'année. En revanche, on peut espérer...

Lire la critique

il y a 7 ans

10 j'aime

Bis
DavidLozano
10
Bis

La nostalgie joyeuse

Deux amis d'enfance qui ont la quarantaine bien tassée retournent dans le passé, en 1986. Exactement la veille des résultats du bac. On connaît l'histoire d'avance, on sait comment cela va se finir...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

The Dead Don't Die
Pascoul_Relléguic
2

Quand l'hommage vire à l'escroquerie

Au début, j'ai trouvé le film gentiment intrigant ; par la suite, j'ai ressenti ça comme sans intérêt ; à la fin, j'ai conclu à une détestable escroquerie. Jarmusch s'est contenté de fragmenter...

Lire la critique

il y a 3 ans

8 j'aime

Titane
Pascoul_Relléguic
4
Titane

Critique de Titane par Pascoul Relléguic

Euuuuh... mais quoi le phoque aurais-je envie de dire. Par quel bout prendre le machin ? Allez, partons sur le positif : le film est très beau, la photographie sert parfaitement la recherche de plans...

Lire la critique

il y a 10 mois

7 j'aime

1

Le Jour des fous
Pascoul_Relléguic
7

Critique de Le Jour des fous par Pascoul Relléguic

On parlait récemment de slashers nanars, et bien autant vous prendre à contre pied tout de suite, ce Jour des Fous n'en est pas un. Je l'avais vu il y a des années de cela, gardant une bonne...

Lire la critique

il y a 2 ans

7 j'aime