Ghost in The Replicant.

Avis sur Blade Runner 2049

Avatar titiro
Critique publiée par le

Lorsque j'ai appris qu'une suite au monument Blade Runner, de Ridley Scott, allait se faire, une grosse excitation s'est emparée de moi. Une pointe de scepticisme aussi, il faut bien l'avouer.
Il paraissait en effet très difficile d'atteindre le même niveau d'exception que l'oeuvre d'origine, sortie il y a un bout de temps déjà. Et si c'est pour assister à une suite blasphématoire, bafouant le travail de Ridley Scott, autant s'abstenir.
Savoir que Denis Villeneuve serait aux commandes balaya en grande partie les craintes. Celui-ci est un auteur, un créateur, capable d'extraire la substance de l'univers imaginé par Philippe K. Dick, dans la lignée de Scott, et non quidam tout juste bon à faire des films de commande. Bref, il a déjà fait ses preuves Villeneuve (Enemy, et surtout Prisonners), ce qui est rassurant.
De plus, savoir que Ryan Gosling et Jared Lego seraient de la partie, avec aussi le grand retour de Harrison «Deckard» Ford, avait de quoi rassurer un peu plus.

Après cette séance de près de 2h40, c'est un OUF de soulagement, et un AAAAAAAH de satisfaction que j'ai poussé.

Le résultat est franchement convaincant.

Denis Villeneuve s'approprie l'univers, et ne se contente pas seulement d'une redite.
Les décors sont magnifiques, dans des tons variés, sous la neige, sous la pluie, de jour comme de nuit. C'est superbe.
Sa caméra prend son temps pour nous exposer les choses, sans pour autant étirer l'action et crée de l'ennui. Ce mot «ennui» est d'ailleurs proscrit du début à la fin.
Certaines scènes de tension sont parfaitement maîtrisées, en particulier l'affrontement entre Deckard et K (pas le Men in Black hein), avec un effet stroboscopique enivrant, et des apparitions d'hologrammes d'artistes d'antan, tels les échos d'une humanité aujourd'hui déshumanisée.
L'oeuvre approfondit et complexifie la réflexion abordée dans le film précédent (je n'ai pas lu le livre, je ne l'evoquerai donc pas), avec ces replicants ayant leurs propres répliques de semblants de vie normale, ce créateur "fou" aux volontés mystiques (Jared Leto parfait dans le rôle)...
L'ambiance musicale nous plonge dans l'intrigue, nous scotche au fauteuil, fait vibrer la salle, et sert brillamment l'histoire.
En parlant de l'intrigue, celle-ci nous tient en haleine de bout en bout, aboutissant sur une scène finale éblouissante.
Ryan Gosling est un acteur hors du commun. C'est l'un des rares à exprimer et insuffler nombres d'émotions tout en restant inexpressif. Sa performance est remarquable.

Il y aurait de quoi écrire une thèse sur cette oeuvre. J'en serais évidemment incapable. C'est pourquoi je vais simplement conclure en exprimant tout le plaisir que j'ai eu en voyant ce film, tout le bonheur que j'ai eu en étant de nouveau transporté dans cet univers à l'esthétique sophistiquée et subjugante, et combien je recommande à quiconque voudrait se laisser emporter et envoûter pendant 2h40, d'aller voir ce Blade Runner 2049.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
8 apprécient

titiro a ajouté ce film à 10 listes Blade Runner 2049

Autres actions de titiro Blade Runner 2049