👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

WTF ?!? Miroir, tu as de la merde dans le yeux, ou quoi ???

Faire une relecture de Blanche Neige en conte médiéval fantastique est une idée très séduisante. Cette idée très séduisante a franchi le cap de la réalisation et le film est très séduisant dans son ambiance et son atmosphère. Une ambiance anxiogène qui parcours le film comme l'Ankou, les plaines de l'Ouest.


Est-ce une réussite ? heu...



Moi, je n’ai pas réussi à entrer dans le film.
La faute à qui ? La faute à quoi ?


La faute au casting.



Je n’aime pas Chris Hemworth qui a, pour moi, le physique de Thor. Oui, je sais, je suis jaloux, moi aussi je voudrais avoir de longs cheveux blonds et des abdos d'acier. Mais zut ! L'acteur n'est pas qu'un corps, l'acteur lui aussi a une âme... On engage l'acteur australien pour son physique alors que nous attendons quelqu'un qui a du talent.

Kristen Stewart est pire encore avec un jeu tout en apathie monofaciale. Quand elle doit jouer une émotion, c'est bien simple, elle ne peut que hurler.
La scène où elle harangue la foule est juste inconcevable.
Ça me parait impossible qu’on puisse mourir pour elle. N’est pas William Wallace qui veut.
La principale qualité de Kristen Stewart dans ce film est son teint pâle.


"Ma reine, (Charlize Theron) tu es la plus belle mais Blanche-Neige (Kristen Stewart) est cent fois plus belle que toi".


WTF?!? Miroir, tu as de la merde dans le yeux ou quoi !!!

Une question intéressante est, cependant, soulevé par le film. Evidemment, le sujet est juste effleurer mais le film parle tout de même un peu de la quête absolu du pouvoir.
La méchante reine veut le Pouvoir, tous les pouvoirs et surtout le pouvoir sur les hommes d'une jeunesse éternelle (la beauté, elle s'en fiche un peu, elle a bien compris que son miroir était trop con)
Et le film nous montre la reine comme avide de pouvoir. Mais on finit par se demander pourquoi la Reine s’acharne sur Blanche Neige. la Reine a tout ce qu'elle souhaite, qu'en a t-elle à faire que son miroir la trouve plus bonasse qu'elle.
Et moi, je lui dis, à la Reine, que les allégations de son miroir sont en tous points erronées :"Charlize Theron tu es mille fois plus belle que Kristen Stewart. Enfuyons-nous tous les deux au bout du monde et laissons derrière nous ce miroir à la noix, cette Blanche-Neige et ce con de Chris Hemworth !!!" (oui, un mec aussi beau ne peut être que con sinon ce monde est mal fait)
Lorsque la reine décide de prendre le cœur de Blanche Neige pour avoir la vie éternelle, non seulement nous comprenons son acharnement mais en plus ça crédibilise le film.

Je ne parle pas des nains dans ma critique mais j'ai aimé les nains même si ce ne sont pas des nains. Le procédé reste quand même particulièrement insultant pour toutes les personnes de petites tailles.

J’ai aimé le fait que le miroir puisse être le reflet de la schizophrénie de la reine.
C’eut pu être un bon film, si seulement les acteurs n'étaient pas si mauvais.

PS : Charlize Theron file moi ton 06 en MP, je t'appelle !

Gwangelinhael
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Premier long-métrage et 2014 : les films vus

il y a 8 ans

3 j'aime

Blanche-Neige et le Chasseur
Waen
3

Critique de Blanche-Neige et le Chasseur par Waen

"Mirror mirror on the wall, who's the fairest of them all?" - Kristen Stewart, SERIOUSLY ? C'est l'histoire de Bella qui est sauvée par des pies. Ensuite elle trouve un cheval, puis elle le laisse...

Lire la critique

il y a 10 ans

81 j'aime

12

Blanche-Neige et le Chasseur
Aspirine
7

Princesse Blanche-Neige et la communauté de l'anneau

Le film, bien qu'il soit long, ne ma jamais ennuyé. Je souligne plusieurs points que j'ai apprécié, comme le passage dans la forêt qui est très angoissant, celui dans l'autre forêt qui est bien...

Lire la critique

il y a 10 ans

59 j'aime

2

Blanche-Neige et le Chasseur
guyness
4

Les Blanche Neige éternelles

Voici un florilège d'anomalies que soulève ce nouveau Blanche-Neige, en formes de flocons: - Comment vendre un film pour son aspect noir alors qu'il est à peu près aussi sombre que le futur parvis...

Lire la critique

il y a 9 ans

57 j'aime

24

Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters
Gwangelinhael
8

Winter le Dauphin queue mécanique Sex machine

Orelsan, le rappeur le plus détesté de l’univers. Celui qui a détrôné Joey Starr depuis que ce dernier fait du cinéma. Orelsan, sale p*te, a marqué les esprits des chiennes de gardes et de Ségolène...

Lire la critique

il y a 8 ans

38 j'aime

14

Nino and Radiah
Gwangelinhael
9

Adieu Gaston, cornichons et téléfon

Il en avait marre de passer pour un rigolo, c'était un musicien avec de nombreuses fêlures et fan de soul de swing de funk et de pop. On ne voyait de lui que le clown de Mirza (satané Mirza) du...

Lire la critique

il y a 6 ans

32 j'aime

7

Dans ma bulle
Gwangelinhael
8

Moi, j'emmerde, j'emmerde, j'emmerde, j'emmerde...

Moi je mets 8 car je pense que c'est ce que vaut cet album et je ne comprends pas qu'il soit si sous-estimé sur SC. Cet album est honnête. Le flow de Diam's est bon, les textes sont bien écrits et...

Lire la critique

il y a 7 ans

22 j'aime

3