Une moche, Thor et des Hobbits contre une vieille nympho

Avis sur Blanche-Neige et le Chasseur

Avatar Beezell
Critique publiée par le

♫ Musique ♫

Il était une fois, dans un royaume rempli de fond vert et d’effets numériques, une méchante reine un peu nymphomane sur les bords et que je suppute d’être une lesbienne refoulée, au vu de son goût prononcé pour les jeunes filles. Non, je déconne. Elle n’est pas lesbienne. Elle aspire juste la « beauté » (ou pas…) de ces jeunes pucelle afin de garder son pouvoir et sa jeunesse.

Mais son pouvoir décline et pour remédier à cela il faut que la Reine tue la plus jolie jeune fille du royaume : Blanche Neige (et là on se rend compte qu'ils ont foiré au casting), qu’elle séquestre, depuis ces 11 ans et demi, après avoir tué le père de la gamine et volé la couronne. Évidemment Blanche Neige s’enfuit. Sinon pas d’histoire. Et la Reine envoie un chasseur, qu’on appellera Thor (car le respect est mort), qui va bien entendu se ranger du côté de Blanche Neige afin de sauver le Royaume et tout ça, tout ça…

Et O. M. G. que c’était loooooonnnnnnnng

2h07 où on a la joie, ou pas, de voir cette conne de Kristen Stewart les cheveux dans la tronche (et dans la bouche aussi comme à son habitude) à essayer de jouer. Non, parce que sérieusement cette fille joue aussi bien qu’une porte. Et encore… Bon, c’est au même niveau que toute l’équipe en général qui joue comme des manches et ceci même si j’aime bien Chris Hemsworth (donc Thor, on est d’accord). La seule qui vraiment sort du lot et essaie de sauver les meubles, c’est Charlize Theron.

Cette chère Charlize Theron, que j’ai découvert il y a peu avec Mad Max et qui m’a carrément bluffée. Ouais, c’est à cause de toi que je me tape des films pareils ! Bon après ne soyons pas médisant non plus. L’univers n’est pas trop dégueulasse et les effets numériques sont dans l’ensemble bons voir très beaux (même si certains te donnent envie de te nettoyer les yeux à l’acide). Mais c’est totalement correct, les moments épiques sont pas trop mal (excepté quand la tronche de Stewart arrive dans le cadre avec ces yeux mi-clos et sa bouche ouverte, pour changer).

La musique est franchement pas mal, héroïque avec la pointe fantastique. Et putain Florence + The Machine que j’adore et que tu es en train d’écouter si tu as lancé la musique. Ce film serait presque potable si Stewart n’avait pas été Blanche Neige. Mais elle est là…

Du coup, c’est moi qui pars !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 907 fois
22 apprécient · 1 n'apprécie pas

Beezell a ajouté ce film à 1 liste Blanche-Neige et le Chasseur

Autres actions de Beezell Blanche-Neige et le Chasseur