Un Yankee chez les Rosbeefs

Avis sur Brannigan

Avatar Play it again Sam
Critique publiée par le

Un an après avoir fait ses débuts dans le film policier avec Un Silencieux au bout du canon, John Wayne rempile pour une ultime fois dans un nouveau rôle de flic. Autant le premier était sec, nerveux et tendu, autant celui-ci est beaucoup plus décontracté, à l’image de certains des derniers westerns du Duke. Ce « yankee chez les Rosbeefs », dans la droite ligne du Shérif à New-York avec Clint Eastwood, s’amuse du choc des cultures avec un John Wayne cabotin en diable, maniant l’humour à coups de répliques cinglantes et pas endormi quand il s'agit de dégainer son flingue, au grand dam d’un Richard Attenborough so British.

Si la trame principale est typique des années 70 et ne sort pas des sentiers battus avec ses flics aux méthodes radicales, elle se suit avec plaisir. On sera beaucoup plus réservé sur l’intrigue secondaire (Brannigan a un tueur à ses trousses), notamment et surtout sur son dénouement. Le tout alterne les scènes d’action (l’incontournable poursuite en voiture qui se termine ici joyeusement sur Tower Bridge), la comédie (la bagarre dans le pub est une habile parodie de celles qu’on peut trouver dans les saloons) et le pur film policier avec embuscades et flics ripoux.

D’un point de vue purement cinématographique, ce n’est pas LE polar urbain des années 1970, mais cela fait passer un très agréable moment. Et puis, après celui-là, nous n’aurons plus que deux occasions de revoir le « Duke ». Alors ne boudons pas notre plaisir…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 47 fois
2 apprécient

Play it again Sam a ajouté ce film à 2 listes Brannigan

Autres actions de Play it again Sam Brannigan