Inégal mais formidable

Avis sur Bro's Before Ho's

Avatar Sigulora
Critique publiée par le

Je ne pensais pas qu'on pouvait faire un film qui mélange sexe, humour, autisme et Rambo. J'avais tort.

Je m'aventure rarement du côté du cinéma néerlandais et c'est la présence de Sylvia Hoeks qui m'a fait découvrir ce film. Pour la petite histoire, c'est une ancienne mannequin de chez Elite et elle a récemment joué dans The Best Offer ; elle joue le premier rôle féminin dans Bros Before Hos.

Le film raconte l'histoire d'un loser qui rencontre une fille. Et ça va être dur de mettre la main dessus, surtout quand son frère est un don juan de première. C'est une histoire classique sur le fond et le déroulement, mais sur la forme…

C'est du n'importe quoi de première catégorie. C'est des situations impossibles qui s'enchaînent sans arrêt, entre les employés martyrisés, les soirées avec des moches, les handicapés archers, les voisins chinois, les strip-teaseuses… Et le tout dans l'esprit de First Blood, le premier Rambo. C'est parfois long et cliché, mais j'ai pouffé de rire à de nombreuses reprises, tant certaines scènes sont fabuleuses. Il y a pas mal de sexe aussi, et c'est un rapport assez étrange, mais très rigolo.

Les acteurs sont cool, la musique aussi, et le tout est très joliment filmé. Les scènes à la fête foraine sont impressionnantes de clarté et de couleur, c'est franchement superbe.

Un dernier reproche cependant, l'utilisation jusqu'à l'absurde des clichés anglo-américains. Je sais que c'est dans l'esprit des personnages, mais entre cent fois nigga, bitch et faggot, ça gâche un peu la fête. Mais bon sang, ça reste à voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sigulora Bro's Before Ho's