Bande-annonce
Affiche Bully

Bully

(2001)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 16
  2. 17
  3. 35
  4. 80
  5. 145
  6. 466
  7. 1023
  8. 746
  9. 232
  10. 47
  • 2.8K
  • 185
  • 1.8K

Bobby Kent est mort le 14 juillet 1993. Alors qu'il était allongé dans son sang, il demanda de l'aide puis la grâce à son meilleur ami, Marty Puccio. Sa réponse fut instantanée et préméditée : il l'étripa et lui renversa la tête en arrière pour lui trancher la gorge. L'incident laissa les...

Casting : acteurs principauxBully

Casting complet du film Bully
Match des critiques
les meilleurs avis
Bully
VS
Avatar Jonathan_Suissa
10
Empathie envers les désespérés

Je me souviens de... La sueur sur le corps des très jeunes personnages principaux quand ils font l'amour. Ca, Larry Clark, il connaît, les corps, la sueur, les très jeunes sujets de photographie, de film. Et tout est là. Le corps, la sueur, la jeunesse : dans Bully, on a des personnages exténués, incapables de se frayer un chemin droit/propre dans la vie, empêchés qu'ils sont par leur candeur mais aussi par leur corporéité. Ce sont des choses organiques, et puis des sujets d'expériences aussi...

25 1
Dans la vie, y'a deux types de gens : ceux qui savent compter... et les ados de Larry Clark

Comme bien d’autres cinéastes, Larry Clark est un de ces artistes qui traite souvent d’un seul et même thème avec des sujets plus ou moins différents. Les connexions entre ses films sont évidentes et il est intéressant de suivre l’évolution de son style assez atypique. En commençant par Kids, il avait déjà donné le ton et imposé son envie de montrer la jeunesse désorientée en manque de sensations fortes des quartiers américains sans la moindre complaisance. Dans Bully, le concept est le même... Lire la critique de Bully

4

PostsBully

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (40)
Bully
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
The kids aren't alright

L'adolescence, c'est un sujet qui me tient à cœur, sûrement parce que j'en sors à peine, mais peut-être aussi parce que je sais que cette période de ma vie ne ressemblera à aucune autre, malgré toute la difficulté qu'elle a pu me donner, balancée entre l'envie de la quitter et un sentiment de nostalgie intense. Alors au milieu de la masse de teen-movies que nous balancent le cinéma... Lire la critique de Bully

5 3
Avatar Lehane
9
Lehane ·
Découverte
Un film qui nous fout un coup de couteau dans le dos !

Larry Clark nous plonge dans un fait divers survenu en 1993 ou un jeune s'est fait assassiner de façon sauvage, il nous plonge dans une jeunesse perdu encore une fois, un thème qu'il maitrise a la perfection pour s'attaquer a la violence comme propos principal . Bobby Kent est un jeune des plus détestable, il insulte tout le monde, prend les gens de hauts, les frappes, il viol des femmes et se... Lire l'avis à propos de Bully

23 2
Avatar Truman-
8
Truman- ·
"You guys don't work, you don't go to school, you don't do anything. All you do is...

...lay around and drive your cars and eat us out of house and home." Bien au-delà du fait divers que le film illustre et de son potentiel dramatique qui explose lors du jugement final, alors que l'on prend conscience du caractère véridique de l'histoire en même temps que les sentences tombent sur la bande d'adolescents meurtriers, c'est dans la captation d'un état d'esprit et... Lire l'avis à propos de Bully

7
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·
Sexes, drogues et innocence

Des jeux de rôle où chacun expérimente la drogue, le sexe, la colère puis la vengeance. Le passage à l’âge adulte, on réalise qu’ils ont encore tous un pied dans l’enfance. Pour cette petite bande Bobby Kent (Nick Stahl) est le seul responsable de leur mal-être, c’est sûr c’est un sale gosse, cruel et pervers mais pas encore terminé. Il est juste du mauvais côté et son meilleur pote Marty (Brad... Lire l'avis à propos de Bully

6
Avatar cinevu
6
cinevu ·
Critique de Bully par Sof35

Des jeunes. Du sexe. Une succession de scènes de sexe. Une fille qui couche avec un gars qu'elle considère être un "c......" . Aucun doute : le réalisateur en connaît un rayon sur les filles... Les personnages n'ont aucune épaisseur ; on les regarde s'agiter, l'encéphalogramme plat. Au bout de 30mn, l'un des jeunes fond bizarrement en larmes en écoutant sa petite amie l'exhorter à ne pas se... Lire la critique de Bully

3 1
Avatar Sof35
1
Sof35 ·
Toutes les critiques du film Bully (40)
Bande-annonce
Bully
Vous pourriez également aimer...